Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2021

Black Friday (2019) / Pieter Brueghel (1562)

Black Friday.jpg

 

 

Henri Bergson

La connaissance intérieure et les expériences extérieures anormales leur montrent un côté de la réalité que les autres ignorent et commencent ainsi leur voyage vers l’éveil.

Chaque étape du voyage est faite en suivant le cœur au lieu de suivre la foule et en choisissant la connaissance et non pas les voiles de l’ignorance.

 

 

 

11:36 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2021

Washington Allston - Moonlit Landscape - 1819

Washington Allston (1779-1843), Moonlit Landscape - 1819.jpg

 

 

19:48 Publié dans ESCAPADES | Lien permanent | Commentaires (0)

Alosyus Bertrand

 

Et je me demandais si je veillais ou si je dormais, - si c'étaient les pâleurs de la
lune ou de Lucifer, - si c'était minuit ou le point du jour !

 

in Gaspard de la nuit

 

 

 

19:47 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Maurice Ravel - Gaspard de la nuit

 

 

19:34 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Anton Pieck

Anton Pieck b.jpg

 

 

 

19:02 Publié dans FAÇADES | Lien permanent | Commentaires (0)

15/11/2021

Maurice Ravel - Ma mère l'oye

 

 

19:11 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Théodule Augustin Ribot

Théodule Augustin Ribot 1.jpg

 

 

Urbs

ilmdecdnacfklagn.jpg

 

 

Science pots

sciences pot.jpg

 

 

Charb

Charb_n.jpg

 

 

Auteur inconnu

USxPbVWBI5rc9AxGnth09EDsYow@585x449.jpg

 

 

Jean-Michel Ucciani

Ucciani.jpg

 

 

Noam Chomsky,

 

Structurellement, l’équivalent politique de l’entreprise est l’état totalitaire.

 

in La fabrication du consentement

 

 

10:41 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Elnur Babayev - Capitalisme

Elnur Babayev Capitalisme .jpg

 

Grisaille. Absence de couleur. Couverture sale jetée à la face du monde. Gouffre de pleurs, tourbillons aveuglants, tripes lacérées. Galops brûlants qui martèlent les tempes, coursiers du néant, étendards de malheur, sursauts et ricanements ! Il y a des créatures immondes qui s'agitent dans la boue, un cauchemar dans lequel on ne peut même pas hurler. Des éclaboussures épaisses en dégueulis sur les cœurs, âcres, noires, fétides. Cavernes, trous de rats, sans paillasse, sans lumière, des barreaux imprimés, code-barres... Quelque chose qui nous tire par les pieds, bras invisibles qui nous entraînent du côté des mourants, de la vermine et du suintant, dans la sale gueule d'une folie pas remboursée par la sécurité sociale.

 

in Calepins voyageurs et après ?