Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2020

Auteur inconnu - Coupe transversale d'une tige de Rhynia fossile du Dévonien

Coupe transversale d'une tige de Rhynia  végétal fossile du Devonienjpg.jpg

 

Nous purgeons nos peines de vie et pouvons saisir dans une fraction de temps, de soleil, de silence, quelques visions et parfums fugaces de paradis.

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère 2010

 

 

 

Auteur inconnu

106054616_3009157595847023_8160789571453343987_n.jpg

 

 

 

19/09/2020

Calcul

Ojn7PK6AyMDjxiYzfvHTnzCSiFg@585x440.jpg

 

Merci Ji Aile

 

 

08:57 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Tania Chatterjee - Myanmar

Tania Chatterjee PRAYER-OF-MONK-MYANMAR.jpg

 

 

 

Gilles Deleuze

 

Le problème n'est plus d'amener les gens à s'exprimer mais de fournir des petits moments de solitude et de silence dans lesquels ils peuvent trouver quelque chose à dire. Les forces d'oppression n'empêchent pas les gens de s'exprimer, elles les forcent au contraire à s'exprimer. Quel soulagement que de n'avoir rien à dire, le droit de ne rien dire, parce que seulement à ce moment il devient possible de saisir cette chose rare et toujours plus rare : ce qui vaut la peine d'être dit.

in Pourparlers 1972-1990

 

 

08:25 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

17/09/2020

Big Mama Thornton - Mixed Up Feeling

 

 

 

20:04 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Carol Hodder - Studio window II

Carol Hodder_studio window II.jpg

 

ouvrir la fenêtre
du bout des lèvres happer la lune
la laisser fondre sous la langue
manger la nuit
recracher ses étoiles
ces milliards de soleils dans les yeux
dans nos yeux
toujours noirs
 

cg in Salines, à tire d'ailes 2007

 

 

 

Francine Auvrouin

Francine Auvrouin 0.jpg

 

 

 

Véro Ferré

 

Laissez moi fendre mon armure tissée au fil des douleurs,
Renouer avec mon essentielle douceur, 
Votre désir tout puissant ne me fait plus peur.

Laissez moi oublier que mon corps doit vous faire bander,
Ignorer votre virilité dressée,
Et préférer votre cortex à sucer.

Laissez moi déployer mes courbes nacrées,
Arborer sans hontes les traces du temps,
Les trop-pleins de mon corps désirant.

Laissez moi être cérébrale et animale,
Faire des vagues, attiser la flamme, 
Déborder du cadre, partir hors champs.

Laissez moi dire les mots du sexe qui danse,
Sans qu’inlassablement on ne pense,
Que ce sont forcément des avances.

Laissez moi disposer du feu entre mes cuisses,
Tantôt chaste tantôt désirante,
Con scellé, con offert, jamais implorante.

Laissez moi brandir mon majeur, 
À la face du viril ,
Et rêver de vous pénétrer.

Laissez moi faire déborder mes révoltes,
Foisonner mes envies d’explorer,
Ma façon de faire humanité.

Laissez moi désirer la poésie du ventre et des peaux,
La tendresse des terres d’asile sorores, 
M'enivrer en toute indécence,
De mon ineffable indépendance.

 

Avril 2020 

 

 

 

16/09/2020

16 Horsepower - Flutter

 

 

 

 

20:26 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

George Elbert Burr - Arizona clouds - 1921

George Elbert Burr, Arizona clouds 1921.jpg

 

 

 

20:24 Publié dans ESCAPADES | Lien permanent | Commentaires (0)

Debra Bernier

Debra Bernier-32.jpg

 

Les mots en gravats dans ma tête. Des tonnes.

 

Je retiendrai celui qui brise l’encerclement, dégage une spirale et m’élève jusqu’au ciel. Jusqu’au grand, grand ciel. N’avoir que celui là en bouche.

 

cg in Les mots allumettes, Cardère éd.2012

 

 

 

Ulali · Going Home

 

 

 

 

10:20 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Alex Ross - Three young Blackfoot men - Calgary, Alberta - 1887

Alex Ross Three young Blackfoot men, Calgary, Alberta 1887..jpg

 

 

 

15/09/2020

Joseph Boyden - Là-haut vers le nord

 

 

41k1SIAOs3L._SX210_.jpgPlus le temps de faire des notes de lecture, mais toujours envie de partager mes coups de cœur. J'ai donc continué à découvrir les livres de Joseph Boyden, et j'ai encore beaucoup aimé celui-ci, de superbes et très émouvantes nouvelles qui parlent du quotidien de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants cree du Canada, écartelés entre ce qui reste de leur culture et le poids de celle qui s'est imposée à eux comme dominante et les a parqués dans des réserves.

L'auteur se fait ici le rapporteur de ces combats souvent perdus d'avance, mais avec toujours une note, un brin, une luciole d'espoir, de mystère et d'humour salvateur et avec du cœur, car la force, la sagesse et la dignité de ces communautés, même humiliées, même ravagées par l'alcool, tentées par le suicide, appâtées par tous les artifices de l'homme blanc, palpitent comme des braises que rien ne pourra éteindre définitivement et qui se ravivent au moindre souffle de Gitchi-Manitou, qui sans aucun doute habite et anime aussi la plume de Joseph Boyden.

Titre original : Born with a tooth, 2001 (Albin Michel, 2008).