Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2018

Salif Keita & Cesaria Evora

 

 

09:27 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Maya Goded

Maya Goded.jpeg

 

 

Isabelle Le Gouic

 

La mer y est nomade,

rouge,

sous un ciel détrempé.

 

Elle palpite

comme au sursaut des veines.

Des hublots sont ouverts sur nos âmes sereines.

Nous avons effacé les tempêtes.

 

 

 

 

 

09:22 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Emil Nolde

Emil Nolde.jpg

 

 

 

09:02 Publié dans ESCAPADES | Lien permanent | Commentaires (0)

Murièle Modély, un poème tout frais d'hier soir

nana bon pé kolèr dodan mon tét
in fraz apré lot', zot i grimp, zot i mont 
zot i ensèr mon gorg'
bon pé i dit zot i konpran pa moin
mi doi koz franssé
mi doi embrass la tèr, zot tèr
mi doi embrass lo pié, zot pié
mi doi baiss lo zié, mon zié
mi doi mang mon lang
é mi doi rir pli fort que zot mém
kan zot i crach dessu moin mém
mi doi crach pli for su tout band boug
i vien empli le port, i vient empli la mer
toussa kaf, toussa kafrine i grimp, i monte
in fraz apré lot', i vien empli mon gorg'
rand corail, poisson, tout band zafér au fon la mer
noir
noir
noir com lo san 
mi doi rir pli fort, mi doit crache su zot
sak i parl pas com zot, sak i parl pas com moin
parle franssé ti fille / parl françé / parl franssais
ma bo ékri comme mi veu
tout zafér la lé roug', i rempli mon tét 
tout band marmaille lé roug' kan zot i aval é kan mi aval
la mort la mer ek not koulér

 

 

[traduction :
il y a beaucoup de colères en moi
une phrase après l'autre, elles grimpent, elles montent
elles m'étouffent
beaucoup disent qu'ils ne me comprennent pas
je dois parler français
je dois embrasser la terre, leur terre
je dois embrasser les pieds, leurs pieds
je dois baisser les yeux, mes yeux
je dois ravaler ma langue
et je dois rire plus fort qu'eux mêmes
quand ils me crachent dessus
je dois cracher plus fort sur tous ces hommes
qui viennent emplir le port, qui viennent emplir la mer
tous ces cafres, toutes ces cafrines qui grimpent, qui montent
qui une phrase après l'autre viennent remplir ma gorge
rendre les coraux, les poissons, tout ce qu'il y a au fond de la mer
noir
noir
noir comme le sang
je dois rire plus fort, cracher sur ceux
qui ne parlent pas comme eux, qui ne parlent pas comme moi
parle français petite fille/ parle français / parle français
j'ai beau l'écrire comme je veux 
tous ces mots sont rouges, emplissent ma tête
tous ces enfants sont rouges, quand ils avalent et quand j'avale
la mort, la mer et nos couleurs]

 

 

24/06/2018

Red Coyote Therapy

Red Coyote Thérapy for Dead Skelettons.jpg

 

 

 

Adolph Menzel - An Uninvited Guest (1844)

Adolph Menzel An Uninvited Guest (1844 .jpg

 

 

 

Jessie Willcox Smith

Jessie Willcox Smith_n.jpg

 

 

 

22:16 Publié dans ENFANCES | Lien permanent | Commentaires (0)

Éric Barbier

 

 

Parler d’une voix inhumée parmi des cahiers de marbres éblouis.

 

 

in D’un silence inachevé

 

 

 

22:16 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Nate Bittinger - Blood lines

nate bittinger Blood lines.jpg

 

 J’ai encore peur de la boite où Mimie Jolie dort avec les vers.

 

cg in (c)ourse bipolaire

 

 

 

Peter Delaney - Contemplation

Peter Delaney Contemplation-Chimpanzee+portrait+wpy+.jpg

 

 

 

HD Marinella

 

à y regarder de près

toute chose que le jour t’apporte

est mystère et étrangeté

appel au silence

 

& terreur d’écorché vif

 

in Traction Brabant 78

 

 

 

 

 

 

 

 

21:52 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jayaprakash Joghee Bojan - Face to Face in a River in Borneo

Jayaprakash Joghee Bojan Face to Face in a River in Borneo.jpg

 

 

 

Marguerite Yourcenar

 

L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau. 


in Les Yeux ouverts

 

 

 

 

 

21:48 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Nate Bittinger - the ghost inside

nate bittinger the ghost inside.jpg