Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2020

Winslow Homer - Sunshine and shadow

Winslow Homer_ Sunshine and shadow.jpg

 

Le hamac, à mi-chemin entre la chenille et l’oiseau, se balance accompagné des percussions à bec de la sittelle.

 

Le vent froisse les ramures, frissons de feuilles, chute des glands où dorment les rêves d’arbres futurs. C’est l’heure du goûter des oiseaux.

 

Un papillon blanc agite ses pages, la douceur y inscrit un poème éphémère.

 

Je tangue sereine entre terre et ciel, le ciel aussi sous nos pieds, on l’oublie trop souvent.

 

cg in Chroniques du hamac, à tire d'ailes 2008

 

 

 

Fresque de Pompéï

Fontaine dans un jardin, fresque de Pompéï.jpg

JARDIN DE NUIT

 

Sur les gouttières

les chats guettent

sous la haie

l’hérisson furète

des bains de lune

les souris prennent

et dans leurs nids

terre et salive

elles rêvent

les hirondelles

 

Trèfles, plantain, pâquerettes

consoude, soucis, quelques orties

le lilas blanc et les roses si belles

 

Mystères odorants

d’un paradis

à portée de main

et sous les ongles

comme une promesse

 

la terre

 

 

cg 2001

in Je l'aime nature

 

 

 

 

 

10/09/2020

Montserrat Figueras - La rosa enflorece - Anonymous Sefardí

 

 

12:40 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Max Švabinský - The Confluence of Souls - 1896

Max Švabinský  The Confluence of Souls 1896.jpg

 

 

12:22 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

 Gérard de Nerval

 

 

La Treizième revient... C'est encor la première ;

Et c'est toujours la Seule, - ou c'est le seul moment :

Car es-tu Reine, ô Toi ! la première ou dernière ?

Es-tu Roi, toi le seul ou le dernier amant ?...

 

Aimez qui vous aima du berceau dans la bière ;

Celle que j'aimai seul m'aime encor tendrement :

C'est la Mort - ou la Morte... Ô délice ! ô tourment !

La rose qu'elle tient, c'est la Rose trémière.

 

Sainte napolitaine aux mains pleines de feux,

Rose au cœur violet, fleur de sainte Gudule,

As-tu trouvé ta Croix dans le désert des cieux ?

 

Roses blanches, tombez ! vous insultez nos Dieux,

Tombez, fantômes blancs, de votre ciel qui brûle :

La sainte de l'abîme est plus sainte à mes yeux

 

 

 

 

12:21 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Albert Maignan - Le Réveil de Juliette - vers 1886

Albert Maignan (1845-1908), Le Réveil de Juliette - vers 1886.jpg

 

 

 

11:06 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

09/09/2020

The Rapture - How Deep Is Your Love

 

 

 

22:44 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Lola García Garrido - El abrazo

Lola García Garrido.jpg

 

 

22:37 Publié dans DREAMZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Last words de Jonathan Nossiter (2020)

Adaptation de Mes derniers mots de Santiago Amigorena par le réalisateur de l'excellent Mondovino et avec Kalipha Touray, qui vit actuellement à Palerme après avoir suivi la route et subi toute les épreuves des migrants d'Afrique subsahariene, un jeune homme qui crève l'écran et qui n'était jamais allé au cinéma avant de faire ce film..

"En 2085, la Terre n’est plus qu’un immense désert. Les derniers survivants se rejoignent à Athènes, appelés par un ultime espoir...
Et si l’Humanité parvenait à trouver la plénitude alors même que tout s’écroule et qu’elle est condamnée ?
L’histoire étonnante de la fin du monde, vécue de manière tendre et joyeuse, par les cinq derniers êtres humains."

 

 

Aldous Huxley

 

Nos institutions ne sont qu'une absence d'amour organisée.

 

 

 

19:43 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean de la Huerta ( Daroca 1413 – Maçon 1462)

Jean de la Huerta.jpg

 

 

 

19:42 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Michèle Voltaire Marcelin

 

des mots sans pieds ni tête

des mots aboiements de lune aux chiens

des mots frissons d’iguanes éblouis par des roses

des mots tuiles qui me tombent sur la tête

car je ne sais pas jouer la comédie

des mots sables mouvants

des mots clous de crucifixion

 

 

 

 

19:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Jean Béraud - Au Café, dit l'Absinthe - 1909

Jean Béraud (1849-1936), Un Café dit l'Absinthe. .jpg

 

 

 

08/09/2020

Barbara Weldens - Je ne suis qu'un chien

 

 

 

 

23:10 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Dmitrij Markov

Dmitrij Markov 8_n.jpg

 

Nous adultes avortés
faisons de l’art comme on cherche la surface
de l’art ou bien autre chose
pour ne pas se noyer
mais tout se résume à

 

« cherche cherche ! »

 

avec la ferveur des chiens
la dévotion des chiennes…
un peu de leur brute chaleur

 

cg in Salines