Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2014

Suren Manvelyan - Old armenian gate

Suren Manvelyan - Old armenian gate.jpg

 

Qui sommes-nous ? L’éternelle question… Nous sommes et ne savons pas. Nous sommes sans savoir. Nous ne sommes rien. Nous sommes le début de la fin, les réponses sont en nous et hors de notre portée. Nous sommes tout, tout est en nous et nous n’avons rien car le secret n’est pas dans la possession mais dans la non-possession, dans le non-être qui est l’être dans toute sa plénitude.

L’homme libre n’est rien, n’a rien, même pas de lendemain : il a tout et c’est l’homme le plus heureux, car son bonheur ne repose sur rien.

 

Cg, le 8 avril 1989

in Journal 1988-91

 

 

01/02/2014

Coralie Raynaud

Cora 5_n.jpg

 

Sortir de moi-même et m'impliquer dans l'instant, voilà à quoi se résume mon envie du moment. Le temps est lisse comme un serpent, nos vies sont des terrains accidentés, dont il est difficile de prévoir les escarpements et les dépressions. Rien n'est stable, tout est en perpétuelle évolution.

 

cg in Journal 1993

 

 

30/01/2014

Steven Arnold - Pandora

steven arnold pandora-smoke.jpg

 

L’amour est un soleil qui brille mais ne réchauffe pas et je souffle une fumée morbide sur des roses sombres. Même les fleurs se flétrissent quand j’exhale le poison…

 

cg in Journal 1993

 

 

 

 

 

Kay Nielsen

Kay Nielsen illustration.jpg

 

Forêt de symboles où je me perds et me retrouve, les émotions nouvelles se mêlent aux souvenirs… Le fil d’Ariane est ce père absent donc je n’ai cesse de chercher la main à moins que ce ne soit ce petit animal, vivant, tellement vivant qu’il en est savoureusement obscène. La vie déborde et c’est tellement beau.

 

cg in Journal 1992

 

29/01/2014

Cathy Garcia - Contemplatifs

contemplatifs.JPG

 

Pourquoi ne puis-je être comme les fleurs?

Exister en silence à l'abri de mon cœur

Et me plonger dans une contemplation muette,

Avec le monde en tête-à-tête.

Plutôt qu'un faux-semblant de communication,

Je préfère la solitude de mes méditations.

 

cg in Journal 1988-91

 

 

27/01/2014

Ulla Jokisalo - Under supervision

Ulla jokisalo under supervision.jpg

 

Nous apprenons à faire le deuil de nos illusions emmêlées, de nos besoins aliénants et encore une fois, la joie de vivre côtoie la douleur.

 

cg in Journal 1998

 

 

 

 

 

Ulla Jokisalo - Inspiration

 

 

Ulla jokisalo _5_inspiration.jpg

 

Ah, tous ces bouts de ficelle emmêlés dans la pelote de l'existence ! Dieu est-il le chat qui a joué avec ? Ceci n'est qu'un jeu, alors maintenant débrouillez-vous !

 

cg in Journal 1996

 

 

Stanko Abadzic

Stanko Abadzic.jpg

 

Je me fais confiance, de plus en plus et aussi et surtout quand je ne sais pas où je vais. Quelle importance ? En quoi cela changerait-il la course du soleil ?

 

cg in Journal 2005

 

 

26/01/2014

Richey Beckett

Richey Beckett .jpg

 

Trêve de mots. Je suis dans un drôle de truc encore, trimballant ma zone interdite, sans trop y pénétrer. C’est fatigant aussi tout ça. Je m’accroche à un garde-folle pour ne pas sombrer dans un océan de calme. Des cercles concentriques dans le silence de la nuit. Une mer lunaire.

Le sable, la pierre, le vent le plus affolant qui soit. Nos visages de sable, les traits balayés.

Creuse mon puits, trouve ma source, fais moi jaillir à l’air libre ! A l’ère libre enfin !

 

cg in Journal 2005

 

 

Sophie Zénon - série In case We die

Sophie Zénon.jpg

 

Je pense à la mort, souvent, comme si j’avais déjà trop vécu avec cette désagréable impression de n’avoir rien fait. Le silence est lourd… Le silence me rend folle car c’est ce qui résonne le plus fort dans ma tête. Ce qu’il me faudrait ? Une bonne cuite et une bonne partie de baise ! La cuite ne me ferait sûrement pas de bien, mais la baise peut-être.

 

cg in Journal 1995

 

 

 

 

Sophie Fontaine - de la série sKins

sophie fontaine sKins série.png

 

Je vis dans une impatience charnelle terrible. Ne méprisons pas le corps, c’est un merveilleux instrument de l’amour, pour peu qu’on sache en jouer, qu’on sache l’écouter «  Combien de vibrations inscrites sous la peau ? »… Je me cite moi-même. Bientôt l’heure d’éteindre la lumière, rêver une chaleur toute proche. Demain, c’est sa voix qui me tirera du sommeil. Des plages sur la mer quotidienne, en attendant. En attendant…

 

cg in Journal 1995

 

 

 

24/01/2014

Sophie Ristelhueber - Fait #48 - 1992

sophie Ristelhueber Fait #48 1992.jpg

 

 

Il n’y a pas pires étrangers que ceux qui viennent de se quitter.

 

cg in Journal 1999

 

 

 

 

22/01/2014

Simon Marsden Neville Llewelyn - Manisternagalliaghduff - Comté de Limerick - Ireland

simonm arsden manisternagalliaghduff-county-limerick-ireland.jpg 

Une écriture qui se disperse aux quatre vents,

si magie il y a, elle opèrera, là comme ailleurs.

Douces illusions, je ne fais que passer, ne m’attendez pas.

 

cg in Journal 2000

 

 

 

 

21/01/2014

Skarabokki - Selfportrait

skarabokki selfportrai.jpg

 

 Comment vais–je faire pour ne pas passer d’un extrême à l’autre ? J’ai besoin de solitude. C’est elle qui me nourrit, si j’en ai suffisamment pour survivre à tout le reste, mais elle m’empoisonne si j’en ai trop. Il faut trouver l’équilibre et l’accepter.

Je perds la sérénité que m’apportait la vie solitaire. Je suis trop souvent sur le qui-vive, culpabilisant de ce qui était autrefois naturel chez moi. Mon rythme est très particulier, il se règle au jour le jour, comme mes humeurs et mes envies. Je peux être toutes les femmes, incarner tous les rôles mais jamais trop longtemps. Il me faut le mouvement, le changement. Caméléon tête de mule.

cg in Journal 2001

 

 

 

 

Marion Costentin - Dark lands

Marion Costentin dark lands.jpg

 

Notre amour est un fleuve dont les eaux changent sans cesse de couleur, selon les rives qu'il caresse. Parfois, elles sont si noires et si épaisses, qu'on pourrait croire que la nuit est tombée dedans !

 

cg in Journal 1997