Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2014

Goethe

 

Parler est un besoin, écouter un art.

 

 

 

 

 

 

 

12:31 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Charles Baudelaire

 

 

Ou dans une maison déserte quelque armoire Pleine de l'âcre odeur des temps, poudreuse et noire, Parfois on trouve un vieux flacon qui se souvient, D'où jaillit toute vive une âme qui revient.

in «Le flacon», Les Fleurs du Mal

 

 

 

 

12:19 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Proverbe gaélique

 

Personne ne peut attacher le temps ou la marée.

 

 

12:17 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

19/01/2014

René Barjavel

 

 

Les femmes aiment que l'homme qui les aime, pendant qu'il les aime, leur donne un nom de nuit. C'est la marque de leur entente, la clé secrète du langage de l'amour que l'on parle à voix basse, quand chaque mot qui ne signifie rien dit tout. Et s'il arrive que ce nom de nuit échappe aux lèvres de l'homme pendant les heures diurnes, la femme sent tout à coup la chaleur de son sang dans son corps.

in Colomb de la lune

 

 

 

 

18:42 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Proverbe espagnol

 

Qui donne promptement, donne doublement.

 

 

18:31 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Michel Quint

 

Je ferai le clown de mon mieux. Et peut-être ainsi je parviendrai à faire l'homme, au nom de tous.

 

 in Effroyables jardins

 

 

17:36 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Khalil Gibran

 

Si tu éprouves le désir d'écrire, et nul autre que l'Esprit n'en détient le secret, tu dois maîtriser connaissance, art et magie : la connaissance des mots et leur mélodie, l'art d'être sans fard, et la magie d'aimer ceux qui te liront. 

in Le sable et l'écume

 

 

17:34 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Henri Gougaud

 

Je sais maintenant que quoi que j'apprenne, dussé-je atteindre la science des grands hommes, ce ne sera jamais que presque rien, une goutte de source à la soif qui me tient. Mais je pressens que cela est bel et bon, car peut-être dans le seul désir tous les jours ranimé est le secret du monde. 

 

 in L'homme à la vie inexplicable

 

 

17:24 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Boris Cyrulnik

 

Tout organisme pour s'adapter doit innover, tenter une aventure hors de la norme, engendrer de l'anormalité afin de voir si ça marche, car vivre, c'est prendre un risque. 

 

in L'Ensorcellement du monde

16:05 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Denis de Rougemont

 

 

L’ennui sera la condition des hommes qui auront tout

sauf la seule chose nécessaire

  

In Journal d’un intellectuel en chômage 


 

 

 


 

16:03 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/01/2014

Denis de Rougemont

 

Le monde ne comporte pas d’autres réponses que celles qu’on a le courage de lui donner

 

In Journal d’un intellectuel en chômage

 

 

21:35 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Denis de Rougemont

 

Plaisir d’avoir les doigts et les ongles terreux ;

toujours ce goût d’enfance

 

In Journal d’un intellectuel en chômage

 

 

21:34 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Denis de Rougemont

 

Ecrire sur une table en sapin, dans une vaste pièce vide aux murs nus et aux fenêtres ouvertes, ou passent le vent, une hirondelle, les bruits des champs

In Journal d’un intellectuel en chômage

 

 

21:34 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Denis de Rougemont

 

Si je ne suis pas important le monde s’agrandit

 

In Journal d’un intellectuel en chômage

 

 

21:18 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Kobayashi Issa (1763-1828)

 

 

Elle s'évanouit, la rosée

n'ayant avec ce monde impur

rien à faire !

 

 

 

 

 

 

19:41 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)