Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2020

Carmen Spitznagel

Carmen Spitznagel .jpg

 

Apprendre à tisser des toiles, à capter la rosée. Manger l’herbe neuve.

Faire de sa vie un art d’aimer. Ma solitude est hors d’usage.

 

Je suis humus, humaine.

 

Quelle est ma graine ? Ma fleur, mon arbre, mon fruit ?

Qu’est ce qui en moi n’est pas fumier mais graine ?

 

Comment cultiver mes jachères, me respecter ? 

 

Je crois savoir, saisir parfois, mais le savoir ne vaut rien pour lui seul. Terre stérile.

 

 

cg, in Celle qui manque, à tire d'ailes 2019 (rééd.)

 

 

 

01/08/2020

Jan Grzegorz Stanisławski - Mondaufgang

 

Jan Grzegorz Stanisławski  Mondaufgang.jpg

 

La lune comme un soleil se levait

inondait la prairie d'une aube de nuit

les parfums humides et verts

qui montaient en brumes évanescentes

faisaient couler la rosée

entre les cuisses des fées

 

cgc

 

 

 

 

 

31/07/2020

Maye

Maye -2_0.jpg

 

Sur mes tempes galopent des chevaux blancs aux crinières salées

 

cg in Les mots allumettes, Cardère 2012

 

 

 

 

28/07/2020

Rockwell Kent - Clair de lune dans les Adirondacks - 1960

 

Rockwell Kent, clair de lune dans les Adirondacks, 1960.n.jpg

 

La lente trajectoire hivernale. Ressac, sel et sang sous les paupières.

L’horloge folle fait le grand saut quantique.

 

La terre s’offre à l’espace. Les paroles se cristallisent. L’eau dénoue le vent.

 

Dans l’échancrure de la lumière,

La graine de beauté.

 

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère éd. 2010

 

 

 

 

 

Joichi Hoshi - Winter Tree - 1976

Joichi Hoshi - Winter Tree 1976n.jpg

 

mon cœur dormait toujours

bercé par une chanson

de celles que l’on fredonne

sans y faire attention

mon cœur bien tranquille

dans ses brumes d’automne

paré pour un hiver définitif

 

cg in Vieillir

 

 

27/07/2020

Phil Greenwood - Moonlight - 1976

phil greenwood - moonlight-1976.jpg

 

Mon cœur blessé de femme

dormait d’un long sommeil

et puis te voilà toi

arrivé de la nuit

avec tes douceurs de lune

tranquille présence

 

cg in Vieillir

 

 

 

26/07/2020

Auteur inconnu - Irlande

Irlande.jpg

 

 

Selon Jean, dans le Nouveau Testament, au pied de la croix,

Elles étaient trois :

la mère Miriâm (Maria), la sœur de sa mère,

Miriam de Clôpas, et Miryâm de Magdala.

 

Trois, les Saintes Maries, trinité, comme dans les triades celtiques.

 

cg in Universelle

 

 

 

 

 

 

24/07/2020

Elfi Cella

 

Elfi Cella 28_n.jpg

 

Ici l’obscurité a des reflets. Au fond des puits précieux, gisent des clés, mais rien ne se dit, tout se tait.

 

Ici s’achèvent les cycles, grande mer minérale, sa longue chevelure agitée d’oiseaux.

 

D’ici on ne repart plus, les jambes prises, langueur ensorcelée que seul le vent sait rompre. Pour partir il faut des ailes, les ailes sont si lentes à pousser et la nuit exhibe ses étoiles, si vous saviez, il y en a tant, étranges cristaux rivés au triangle obscur du ciel.

 

Ici est le pays des mondes souterrains, méandres secrets, sources blanches, tanières où veille le gibier des rêves.

 

Ici est le pays où on est seul ensemble.

 

 

cg in Chroniques du hamac, à tire d'ailes 2008

 

 

 

23/07/2020

Graszka Paulska - Blue bird

Graszka Paulska - Blue bird.jpg

 

Nous sommes les pâles fantômes aux faces écrans écrasées. Nous sommes les fumées hésitantes, les eaux lasses des cuvettes. Nous sommes les oiseaux mal cicatrisés des plafonds embrumés. Nous sommes des laveurs de barreaux, des rond-points barrés, des quésaco, des quais déserts, des trains murés.

 

cg in Qué wonderful monde ! Nouveaux Délits, coll. Délits vrais n°1, 2011

 

 

13/07/2020

Inna Kapustenko

 

Inna Kapustenko_n.jpg

 

Veuillez, je vous prie, me laisser procéder à ma défragmentation. Laissez-moi me rassembler, me ressembler, contempler le temps qu’il faudra la belle couleur orangée de cette tisane qui n’a rien coûté si ce n’est le gaz pour amener l’eau à ébullition. Il y a encore quelques sources buvables et gratuites. Il y a encore des fleurs sur des arbustes qu’on débroussaille au tractopelle. Il y a cette incroyable faculté du monde végétal de continuer à germer, à jaillir, à grandir, à pousser sans qu’on ne le lui demande. Quelques boutons de pissenlit, quelques feuilles de mélisse et le corps jouit d’être compris, tandis que les oiseaux cherchent ce qu’il faut pour faire leurs nids.

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

Debra Bernier

Debra Bernier 00.jpg

 

j’aime ta présence apaisante

les chants des multitudes que tu abrites

cette tendre complicité du bois et de la plume

 

cg in Je l'aime nature

 

 

 

 

11/07/2020

Mariusz Lewandowski

Mariusz Lewandowski 810.jpg

 

Patience, mon âme. Tu veux fendre muselière, je te parle sagaie, flèche, rasoir.

Obscure arborescence dissimulée dans le filet.

 

Je flotte dans le corps, bascule les câbles. Étrange toupie, coque scindée.

 

Déroulée la houle, découpée la coupe, démolis les mots.

Nous cumulons les éternités comme un enfant empile ses cubes.

 

Mais dans le chiffon de l’univers, la mort serait-elle un trou de ver ?

 

cg in Fugitive, Cardère éd. 2014

 

 

 

Henryk Weyssenhoff - Prémonition - 1893

Henryk Weyssenhoff (1859-1922), L'Instinct (Pressentiment) - 1893 .jpg

 

et toujours dans le fumier

un pressentiment

le sortilège d’un œuf

au croupion de l’univers

le délice des bêtes

frétillant dans la glaise

bouilleur de cru

odeurs de fleurs

au cou de la nuit

le désir traverse

la dentelle

du squelette

 

cg in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

18/06/2020

Debra Bernier

 

Debra Bernier _2yap.jpg

 

Et des ténèbres vers la voûte lactée,

monte la plainte de la Mère qui pleure.

 

cg in Sursis

 

 

 

09/06/2020

Jenny Wildfang

Jenny Wildfang  02.jpg

 

 

il pleut du plomb
sur mes ailes
de sourds tambours
battent une marche
funèbre
et funambule
je tombe
je tombe
je tombe
et les oiseaux
les vrais oiseaux
se moquent
gentiment

 

cgc, 9 juin 2020