Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

Elena Oganesyan

elena oganesyan 9.jpg

 

 

JUSTE UN FIL

  

Mourir d'amour

Pour renaître avide

 Les liens plombés

 Nous retiennent

 Au plus profond

 Des eaux limpides

Toute tentative

 Pour s'en arracher

 Nous dérive

 Nous déchire

 

 

Échanger sang

 Contre sang

 La chair contre la chair

 La fleur qui se pâme

 Aux franges du désir

 La peur se calme

 Quand on peut la saisir

 

 Tout donner ou tout briser

 Se frotter au fil de l'âme

 Se mettre à vif, s'éplucher

 Voir à l’œil nu le brin

 Qui s'effiloche et le tirer

Pour voir jusqu'où il va

 

  

Mélanger le son et les cloches

 Avoir très chaud quand il fait froid

 Prendre les contraires

 Par derrière

 Sans jamais stopper l'élan

La course des aimants

 

 Se souvenir que tout

 N'est que rythme

 Jusqu'au trou

 Où tout s'abîme.

 

 

Cg 1996

in Toboggan de velours

12/05/2013

Elena Oganesyan

 

Elena Oganesyan.jpg

 

LETTRE À UN AMI

 

il y a ces rêves que l'on lance

à la crête des vagues

et ceux que l'on balance

au fond d’un trou

 

*il y a les langues

qui se nomment

celles qui se donnent

toutes en contorsions

papilles humides

soûles de désir éloquent

 

qui soupçonne la profondeur

de l'amour qui nous façonne ?

est-ce à son image ?

qui a dit qu'elle était sage ?

courts-circuits des corps

 

il y a des anges

un doigt posé sur nos lèvres

qui sourient à nos folies

des courants qui dérangent

des sentiments qui démangent

 

il y a tous ces mots jetés

à qui veut les saisir

ces cœurs bousculés

sur les quais du plaisir

 

1996

in Histoires d'amour, histoire d'aimer

 

  

 

08/05/2013

Hélène Delmaire - Voyage en Finlande

hélène delmaire voyage en finlande.jpg

  

 

 

Vestiges des rites sans rature lapidaire. Un nénuphar sur l’étang.

 

Dans un vase translucide chutent des fragments de paupières.

 

 

 

cg in Les mots allumettes (Cardère 2012)

 

Edward Sheriff Curtis - 1912

Edward Sheriff Curtis 1906.jpg

   

PORTRAIT VOLÉ

   

Mes pensées se perdent

 Dans tes grands yeux sépia

 Et mon esprit cède

Il n'a pas le choix.

 

 La force de la colère

 Qui bat de ses ailes noires

 Sur tes peurs, ta misère

 Qui connaît ton histoire?

 

Qui t'a jetée, fillette,

 Loin de tes plaines sacrées?

 Quel gringo à gâchette

 T'a ainsi condamnée?

 

 Petite fille de la terre

 Enfant des premiers hommes 

Sauvage et fière

 Haute comme trois pommes,

  

Ton portrait est chez moi

Épinglé sur un mur 

Et peut être pour toi 

Est-ce encore une blessure

 

Mais je t'ai voulu là 

Juste face à mon lit.

Qui de toi ou de moi 

N'est qu'une photographie?

 

  

Cg 1995

 

in Pandemonium I (Clapàs 2001)

 

 

...sur la photo il s'agit en fait d'un garçon Quilcene, pendant des années je l'ai eu en face de mon lit, le prenant pour une petite fille....

 

 

06/05/2013

Dejan Dizdar - Merje

Dejan Dizdar Merje.jpg

  

lui se sert de fontaines javelines

pour toucher le cœur des pierres

en faire naître des statues

tremblantes et dociles.

  

Cg 1996

Les Amants (extrait) in Tobogan de Velours

 

Henri Joseph Thomas - Femme à la cigarette (1934)

Henri Joseph Thomas femme à la cigarette 1934.jpg

 

 

 

LARGUER LES AMOURS

LES AMARRES

 

 

A partir de ce jour

 Je ne crois plus à l'amour

 Surtout quand ça dure

 On voit sauter les dorures

  

Sous son aspect poli

 Je n'y ai trouvé que l'ennui

 Ça m'a brisé le cœur

 Je ne crois plus à ce bonheur

 

 Mais de l'amour j'en ai

 J'en ai plein à donner

 Alors je le donne au vent

 Pour qu'il libère mes amants

 

 1993

 Cg in Histoire d'aimer, histoires d'amour

Helene Knoop

Helene Knoop n.jpg

 Peintre figurative suédoise, née en 1979.

http://heleneknoop.com/

 

 

SI SEULEMENT VOUS…

  

comme des grappes offertes

par de joyeuses vestales

rayonnantes gracieuses

dans leur robe d'or pâle

mes rêves sont des fruits

plus suaves que miel

déposés à vos pieds

bel amour infidèle

 

songez monsieur qu'en une nuit

des yeux d'une femme

il peut tomber

dix océans de pluie

 

mais songez aussi

à toutes ces flammes

qui pourraient les embraser

si seulement vous…

 

 

 

 

 

 

 Cg, 1995 in Tobogan de velours

 

 

 

 

02/05/2013

Dorothy Shoes - Et demain portraits d'avenir

dorothy shoes et demain portraits d'avenir.jpg

 

 

JUSTE UN JE

 

 

 

Faire semblant ?

 

 JE ne sait pas. JE ne calcule pas, invente seulement.

 

JE avance à cœur nu et nu le cœur paraît bien ridicule.

 

JE est ridicule. JE n’est pas bien. N’est pas mal non plus.

 

JE est riche de soi, de moi, de lui… enfin vous voyez quoi !

 

JE ne convient pas, ne coïncide pas mais JE est difficile aussi. Insatisfait.

 

JE cherche toujours ailleurs ce qui est sous son nez.

 

JE pense voir mais JE est aveugle aux évidences.

 

JE pleure souvent sur les blessures infligées ou reçues.

 

JE est fataliste mais toujours prêt à se remettre en je.

 

JE perd son temps à croire et espérer. JE ferait mieux de vivre.

 

JE ne sait pas faire semblant. JE doit trouver la sortie.

 

JE finira pas comprendre qu’il n’y a définitivement rien à comprendre.

 

JE sera libre de je, libre de jouer.

 

JE sera en paix.

 

JE est en paix.

 

Ici, maintenant.

 

Et demain ?

 

 

 

2003

 

 

cg in Mon collier de sel

 

30/04/2013

Giulio Durini - Pedro, Rio de Janeiro, 2005

Giulio Durini  Pedro Rio de Janeiro, 2005.jpg

 

 

DANS LA CAGE DU TEMPS

 

petit hameçon qui se tord au cœur ou à sa périphérie  

et si … n’appelait ne réapparaissait plus et si devait me rester seulement ce goût d’addiction sans déclin en bouche  

c’est bon déchirant d’attendre sans attendre ouverture no limite doit accepter le vacant  

que rien ne comble ce vide en moi sexe corps bouche à peine rêvés disparus  

ma peau t’appelle ma bouche tremble de toi   cette envie de me perdre  

un mirage me traverse me remplit

un mirage trop chaud encore  

j’enrage consume ma soif  

te rêve te dessine avec des mains insatiables   mes mains

cependant n’ignorent rien des courants et je n’attend rien

 

sinon ce qui ne s’attend pas seulement ce qui survient emporte bouleverse  

nos mains

rien que des oiseaux dans la cage

du temps

 

Cg in Salines

Amy Casey

Amy Casey.jpg

 

 

 

26/04/2013

Jan Frans de Boever - L'Irremediable

Jan Frans de Boever - L'Irremediable.jpg

 

CATHARSIS

 

La nuit se lève mouvante

Embrasement des torches serpents

Feux vivants sculptés de brume

 

Une vierge blanche effeuillée

L'arche de son corps dénoué

Offre une danse

A Cybèle

Et son amant-dieu

 

Des entrailles profondes

Montent des voix rauques

Le chant d'une source féconde

Fait tourner la vierge folle

Tourner, tourner en rond

Jusqu'à l'épuisement

 

Quand la vierge tombe à terre

Le corps inerte, les doigts bleuis

Monstres et chimères à l'agonie

S’évaporent dans la nuit.

 

 

Cg 1992

 

in Oniromancie

 

 

 

Angela Bacon-Kidwell - Narrow escape (16 avril 2013)

 angela bacon-kidwell narrow esacape 16 04 2013.jpg

Tout homme dans la terre pétrit ses rêves et ce qui reste des dieux que nous n’attendons plus.

 

Devant la beauté grave des femelles, les désirs se font crépusculaires.

Elles portent l’automne comme un fétiche, dans la paume noire du corps brûlé des villes.

 

Oubli des sources folles, des paroles d’oiseaux.

 

La houle du sillon ventral tâtonne dans la bouche obscure. Se fraye un passage. Anges, couteaux et satin. Dans l’embrasure, ne pas céder à la panique.

 

S’y résoudre. Erosion, usure de l’éros.

 

Kabuki, peau, entailles.

Je vous laisse l’obscure extase de l’effroi.

 

 

Cg in Le Poulpe et la Pulpe (Cardère 2011)

25/04/2013

Benjamin Béchet - My beautiful killer

benjamin béchet my beautiful killer09.jpg

 

Je dois marcher. Suivre mon ombre.

 

Tendue de peaux mortes, elle tangue, la mâchoire rouillée.

Elle tangue sous le couteau et ses cauchemars sont des drones.

 

 

Le guetteur lui parle de vie majuscule.

Elle entend funérailles, rubis teinté de mort.

 

Passe un ogre de désir et elle chavire encore, les flancs fracassés.

 

 

Cg in Fugitive

Michel Gilberti - Le geste neuf

Michel Gilberti le geste neuf.jpg

 

LE CHANT DE L’AVEUGLE

 

Écoutez ma prière, écoutez mon chant

 

J’ai baisé à pleine bouche la terre

De mes sœurs, frères, mères et pères

J'ai bu avec reconnaissance à la source des joies

Comme des peines, inégalement distribuées

 

Aujourd'hui je me prosterne

Devant l'insecte qui croise mes pas

Et me tais quand l'oiseau chante

Mes mains touchent le bol et le vide

 

Chaleur, air, poussière, voilà mon pain

 

Je ne m'abreuve plus de larmes

Depuis ce jour béni

Où le baiser du ciel a brûlé mes pupilles

Et m'a rendu à la vie

 

Temps du désir, temps de l'aversion

 Les ténèbres sont dissipées

 

Amour, joie, poussière, voilà ma nourriture

 

 Écoutez ma prière, écoutez le chant du clairvoyant.

 

 

cg in Ailleurs Simple (Nouveaux Délits 2012)

 

 

 

24/04/2013

Donata Wenders - In the snow

donata wenders e003.jpg

 

 

Rien de plus triste 

Qu’une chambre d’hôtel 

Où l’on n’a pas fait l’amour 

 

Pas d’autre lumière 

Que la neige sur les toits 

Que la pluie vient effacer

  

cg in Le baume, le pire et la quintessence