Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2014

Proverbe bamoun, Cameroun

 

  

Qui toujours recule gagne le fond du lit

 

 

Pierre Osenat

 

Les mots s’engloutiront dans l’encre, je le sais,

 Mais c’est sur la portée du vent que j’écrirai.

 

  in L’adieu à l’île

 

19/10/2014

Louis Savary

 

 on ne met pas

 les mots d’amour

 au pied du mur

 

 in Mots de passe 

 

 

Jean-Marc La Frenière

 

 

 

Un écrivain n’est qu’un silence qui ne veut pas se taire.

 

in Parce que

 

 

 

Porfirio Mamani Macedo

 

  Un jour se terminera le temps.

 Un jour tout sera oublié dans un panier.

 

in Poème à une étrangère

 

 

Charles Alexandre Eastman (Ohiyesa), Santee Sioux

 

Les Indiens étaient religieux dès les premiers instants de la vie. Nous pensions que l’influence spirituelle de la mère, de l’instant où elle prenait conscience d’avoir conçu jusqu’à la fin de la deuxième année de vie de l’enfant – cette période étant la durée habituelle de l’allaitement – était d’une importance suprême. (…)La naissance se vit de préférence dans la solitude, pour que nul ne l’embarrasse de sa curiosité.

 

 

 

 

 

 

16/10/2014

Jean-Marc La Frenière

 

J’habite la lumière où mes mots font un bruit

de chevaux emballés.

 

 in Parce que

 

 

 

 

 

 

Louis Savary

 

 ressentir entre les lignes

 un bruissement des sens

 que suscite

 un frottement de mots

 

 in Mots de passe

 

 

15/10/2014

Chief Seattle Suqwamish et Duwamish

 

Continuer à souiller votre propre lit,

et une nuit vous suffoquerez dans vos propres déchets.

 

 

Louis Savary

 

il faut savoir partager

 la jubilation des mots

 qui nous couvrent

 de ridicule

 

in Mots de passe 

 

 

Fabrice Marzuolo

 

Comprendront-ils un jour

 Que la planète tourne

 Simplement

 Parce qu’on les oblige

 A pédaler

 Leur vie durant

 Sur une terre plate

 Et immobile

 

  in Il ne faut pas les prendre que pour des printemps

 

 

14/10/2014

Zdzisław Beksiński

Zdzisław Beksiński3094_n.jpg

 

comme des cordes

autour du cou

avec de tristes doigts

qui mordent...

 

in Les années chiennes, 2007

 

 

 

 

13/10/2014

Philippe Gicquel

 

Qui a rayé de la carte du monde la VOLUPTÉ ?

  

 in Schéhérazade porte des lunettes noires

 

 

Aurobindo

 

L’homme n’est pas le sommet de l’évolution,
C’est un être de transition.

S’il ne peut pas se dépasser,
il sera dépassé.

 



 

12/10/2014

Gaston Bachelard

 

Il vient un temps où l'esprit aime mieux ce qui confirme son savoir que ce qui le contredit, où il aime mieux les réponses que les questions. Alors l'instinct conservatif domine, la croissance spirituelle s'arrête. 


in La formation de l'esprit scientifique