Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2016

Shizue Ogawa

 

De la forme sans contours appellée « rien »

Nous connaissons l’existence

depuis les temps anciens.

 

 

 

Jean Digot

 

tes mains plus belles qu’une source

ton visage incertain et fuyant

je voyais tout je te voyais

partout où le jour recommence

 

in passé simple

 

 

 

Werner Lambersy

 

Toutes les conquêtes

Sont des fosses

Communes

 

in Opus Incertum

 

 

16/01/2016

Saïd Mohamed

 

Les enchanteurs pourrissent au fond des tranchées.

 

 in Souffles

 

 

Saïd Mohamed

 

Pris dans la tourmente des loups dépouillés

Qui guettent l’étrange et le dérisoire.

 

Partout avec ces mots de pauvre, aller

Dans la perception des miroirs

En traversant sur les passages cloutés.

 

in L'éponge des mots

 

 

 

15/01/2016

Cioran

 

On vous demande des actes, des preuves, des œuvres, et tout ce que vous pouvez produire, ce sont des pleurs transformés.

in Pensées étranglées

 

 

 

Saïd Mohamed

 

J’ai connu les ventres outragés et le rire des singes,

L’ombre du feu avec dans la bouche

Les cendres des morts comme seule preuve de vie

Et combien de corbeaux, de singes, de najas,

D’étranges banyans et d’immenses

Oiseaux de nuit.

 

in L’éponge des mots 

 

 

 

Antonio Gramsci

 

Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître

et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. 

 

 

14/01/2016

Louis Raoul

 

Il vous faut rester là longtemps

Jusqu’à que ce que cette barque qui est vous

Prenne âge de toute part

Et le chant cèdera

Qui vous retenait au monde. 

 

in Triptyque du veilleur

 

 

 

Nicolas Bouvier

 

Comme une eau, le monde vous traverse et pour un temps vous prête ses couleurs. Puis se retire, et vous replace devant ce vide qu'on porte en soi, devant cette espèce d'insuffisance centrale de l'âme qu'il faut apprendre à côtoyer, à combattre, et qui, paradoxalement, est peut-être notre moteur le plus sûr. 

in L'usage du monde

 

 

 

Gandhi

 

Une erreur ne devient pas vérité parce que tout le monde y croit, pas plus qu'une vérité ne peut devenir erreur lorsque personne n'y adhère.

 

 

 

13/01/2016

Daniel Giraud

 

L’oisiveté est la mère des intuitions

 

in L’activité du monde contemporain (Pages Insulaires 26)

 

 

Ghandi

 

Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu'y circule librement la brise que m'apportent les cultures de tous les pays.

 

 

Erri de Luca

 

Nous racontons les routes parcourues,

Des pas sur des millions de kilomètres finis face aux murs.

 

in Aller simple

 

 

 

Erri de Luca

 

Vous êtes le cou de la planète, la tête coiffée,

le nez délicat, sommet de sable de l’humanité.

 

Nous sommes les pieds en marche pour vous rejoindre,

nous soutiendrons votre corps, tout frais de nos forces.