Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2021

Valentin de Boulogne - Un jeune berger - XVIIe s.

Valentin de Boulogne A Young Shepherd Wearing a Crown Of Laurel Leaves Holding a Flute. 17th.century. attributed to .jpg

 

 

 

22:25 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Rabindrah Tagore

Écoute, mon cœur ; dans cette flûte chante
la musique du parfum des fleurs sauvages,
des feuilles étincelantes et de l'eau qui brille;
La musique d'ombres sonores, d'un bruit d'ailes
et d'abeilles.
La flûte a ravi son sourire des lèvres
de mon ami et le répand sur sa vie.


in La corbeille de fruits

 

 

22:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Tim Flach - Abeille

tim flach-abeille20-005.jpg

 

 

 

Abeilles sauvages d'été

SIwe0hIzlM5chgNRbPObpj6hZ_g.jpg

 

 

 

Yvonne Späne

Yvonne Späne.jpg

 

 

 

Albert Einstein

zLAVa6eP97EgqJw-SlmdcVd1xbQ@585x731.jpg

 

 

21:48 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jianhui Liao - Aigrette chinoise

Jianhui Liao_aigrette chinoise.jpg

 

 

15/07/2021

Volare de Gabriele Salvatores (2019)

 

 

 

 

Victor Nizovtsev

Victor Nizovtsev.jpg

 

D’une main l'amour nous donne des ailes, mais dans l'autre, il tient une paire de ciseaux...

Ces ailes qu'il nous donne, ne sont pas destinées à nous protéger, ni à fuir, ce sont des ailes pour voler ! Il n'est pas donné à beaucoup de savoir bien s'en servir... 

Certains vont trop haut, trop vite et tel Icare, leurs ailes fondent au soleil. D'autres se jettent impunément du haut des falaises, mais au dernier moment ne savent pas ouvrir leurs ailes... Par peur, par manque de confiance ?

D'autres encore s'empêtrent dans des ailes trop grandes pour eux, et il y en a même qui en ont de si petites, qu'ils n'ont aucun espoir de décoller, ne serait-ce que de quelques centimètres ! 

Je voudrais pouvoir voler de mes ailes d'amour, mais elles sont si belles que je n'ose pas les toucher. J'ai peur de les abîmer au cours d'un vol trop désordonné... 

 

in Journal 1996

 

 

13/07/2021

Mei-lan - Song to the Divine (Live with Ali Pervez Mehdi)

 

 

09:21 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Kelly Jean Rebar - Libellule à sa sortie de son exuvie

Kelly Jean Rebar Libellule à sa sortie de son exuvie.jpg

 

 

Ilarie Voronca

Rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Les pleurs peuvent inonder toute la vision. La souffrance peut enfoncer ses griffes dans ma gorge. Le regret, l’amertume, peuvent élever leurs murailles de cendre, la lâcheté, la haine, peuvent étendre leur nuit, Rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Nulle défaite ne m’a été épargnée. J’ai connu le goût amer de la séparation. Et l’oubli de l’ami et les veilles auprès du mourant. Et le retour vide, du cimetière. Et le terrible regard de l’épouse abandonnée. Et l’âme enténébrée de l’étranger, mais rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Ah ! On voulait me mettre à l’épreuve, détourner mes yeux d’ici-bas. On se demandait : « Résistera-t-il ? » Ce qui m’était cher m’était arraché. Et des voiles sombres, recouvraient les jardins à mon approche, la femme aimée tournait de loin sa face aveugle mais rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Je savais qu’en dessous il y avait des contours tendres, la charrue dans le champ comme un soleil levant, félicité, rivière glacée, qui au printemps s’éveille et les voix chantent dans le marbre en haut des promontoires flotte le pavillon du vent.
Rien n’obscurcira la beauté de ce monde. Allons ! Il faut tenir bon. Car on veut nous tromper, si l’on se donne au désarroi on est perdu. Chaque tristesse est là pour couvrir un miracle. Un rideau que l’on baisse sur le jour éclatant, rappelle-toi les douces rencontres, les serments, car rien n’obscurcira la beauté de ce monde.
Il faudra jeter bas le masque de la douleur, et annoncer le temps de l’homme, la bonté, et les contrées du rire et la quiétude. Joyeux, nous marcherons vers la dernière épreuve le front dans la clarté, libation de l’espoir, rien n’obscurcira la beauté de ce monde.


— in Beauté de ce monde

 

 

07:54 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

09/07/2021

Aime Simone - In This Dark Time

 

 

 

 

22:36 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Sergueï Fett

Sergueï Fett 053_n.jpg

 

 

 

18:41 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

Pat Ryckewaert

 

Blessures faites à l’enfant

entailles dans l’écorce et l’aubier

à le faire mourir ou à le rendre fou

frêle racine au sombre dessein

dans une terre de safre

flou de la mémoire et du ciel

l’eau de pluie sur les plaies.

Blessures faites aux femmes

à les rendre dociles

à les fendre

dans leur unité et leur désir.

Blessures d’amour

à priver de sève et de sens

à faire couler le sang

assoiffer à jamais la bouche.

Blessures de l’attachement

quand tout ne tient qu’à un fil

qui ne relie à rien

la peau sans odeur

le silence des yeux et des gestes.

Blessures de la langue

celle qui nous fait sujet

celle qui nous fait vivant

celle qu’on n’a pas entendue

celle qu’on n’a pas parlée

parole enroulée dans la gorge

ou écrasée entre deux dents.

Blessures à priver d'air

à essouffler le cœur et l'en vie

.

 in À la folie

 

 

18:24 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)