Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2019

Heinrich Khuntrath - Amphitheatrum Sapientiae Aeternae - La Rose Cosmique - Hambourg, 1595

“The Amphitheater of Eternal Knowledge,” Hamburg, 1595..png

 

 

 

Empédocle

 

Mais je vais maintenant reporter mes pas sur les sentiers du chant, que j'ai parcourus auparavant, tirant de mon discours un nouveau discours. Quand la Haine fut tombée au plus profond abîme du tourbillon, et que l'Amour en eut atteint le centre, toutes les choses se réunirent en lui, pour n'être qu'Une seulement ; non pas toutes à la fois, mais en se réunissant selon leur volonté, l'une venant d'une direction, l'autre de l'autre ; et quand elles se furent mélangées, d'innombrables tribus de créatures mortelles furent ça et là répandues. Bien des choses, cependant, restèrent non mélangées, alternant avec celles qui se mélangeaient, à savoir toutes les choses que la Haine tenait en suspens ; car elle ne s'était pas encore entièrement retirée d'elles jusqu'aux limites extrême du cercle. Pour une part, elle restait encore à l'intérieur ; pour une autre, elle était sortie des membres du Tout. Mais, dans la mesure où elle continuait à se répandre au dehors, un doux et immortel courant d'irréprochable Amour continuait à affluer au dedans, et aussitôt devenaient mortelles ces choses qui auparavant avaient été immortelles ; et ces choses étaient mélangées, qui avaient été non mélangées, chacune changeant de sentier. Et à mesure; qu'elles se mélangeaient, des tribus innombrables de créatures mortelles étaient ça et là répandues, douées de toutes espèces de formes, merveilleux spectacle à contempler.

 

 

14:11 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Christos Bokoros

Christos Bokoros 2.jpg

 

 

 

21/01/2019

Abel Korzeniowski - And Just Like That

 

 

 

11:19 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Offre sous condition

49899969_2024186087618540_7003791702024519680_n.jpg

 

 

 

11:11 Publié dans MESSAGES | Lien permanent | Commentaires (0)

Auteur inconnu

auteur inconnu (3).jpg

 

 

 

Lisa Gerrard - Vespers

 

 

10:25 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Pierre Delavie - Le Radeau de Lampéduse - Paris

Pierre Delavie Le Radeau-de-Lampéduse-2.jpg

 

 

 

10:15 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (0)

20/01/2019

Sergio Guttilla - Si c'était ton fils...

Si c'était ton fils...

Si c'était ton fils
Tu remplirais la mer de navires
Et de n'importe quel drapeau.

Tu voudrais que tous ensemble
À des millions
Ils fassent un pont.
Pour le faire passer.

Attentionné,
Tu ne le laisserais jamais seul.
Tu ferais de l'ombre
Pour ne pas que brûlent ses yeux,
Le couvrir
Pour ne pas qu'il se mouille,
Des éclaboussures d'eau salée.

Si c'était ton fils, tu te jetterais à la mer,
Tu tuerais le pêcheur qui ne prête pas le bateau,
Crierais pour demander de l'aide,
Aux portes des gouvernements qui se ferment
Pour revendiquer la vie.

Si c'était ton fils aujourd'hui, tu serais en deuil,
Tu détesterais le monde, tu détesterais les ports.
Pleins de ces vaisseaux immobiles.
Tu détesterais ceux qui les gardent inaccessibles.
A cause de qui les cris
ont toujours le goût d'eau de mer.

Si c'était ton fils, tu les appellerais.
Lâches inhumains, parce qu'ils le sont.
Ils devraient t'arrêter, te garder, te bloquer,
Tu voudrais leur casser la gueule,
Car nous sommes tous dans la même mer.

Mais ne t'inquiète pas, dans ta maison tiède.
Ce n'est pas ton fils, ce n'est pas ton fils.
Tu peux dormir tranquille
Et surtout serein.
Ce n'est pas ton fils.

Ce n'est qu'un fils de l'humanité perdue,
De l'humanité sale, qui ne fait pas de bruit.

Ce n'est pas ton fils, ce n'est pas ton fils.
Dors bien, bien sûr.
Ce n'est pas le tien.
Pas encore.



et dans sa version originale :

Se fosse tuo figlio
riempiresti il mare di navi
di qualsiasi bandiera.
Vorresti che tutte insieme
a milioni
facessero da ponte
per farlo passare.
Premuroso,
non lo lasceresti mai da solo
faresti ombra
per non far bruciare i suoi occhi,
lo copriresti
per non farlo bagnare
dagli schizzi d'acqua salata.
Se fosse tuo figlio ti getteresti in mare,
uccideresti il pescatore che non presta la barca, urleresti per chiedere aiuto,
busseresti alle porte dei governi
per rivendicarne la vita.
Se fosse tuo figlio oggi saresti a lutto,
odieresti il mondo, odieresti i porti
pieni di navi attraccate.
Odieresti chi le tiene ferme e lontane
Da chi, nel frattempo
sostituisce le urla
Con acqua di mare.
Se fosse tuo figlio li chiameresti
vigliacchi disumani, gli sputeresti addosso.
Dovrebbero fermarti, tenerti, bloccarti
vorresti spaccargli la faccia,
annegarli tutti nello stesso mare.
Ma stai tranquillo, 
non è tuo figlio.
Puoi dormire tranquillo
E sopratutto sicuro.
Non è tuo figlio.
È solo un figlio dell'umanitá perduta,
dell'umanità sporca, che non fa rumore.
Non è tuo figlio.
Dormi tranquillo,
non è il tuo.
Non ancora.

 

 

 

19/01/2019

Ugur Gallen

ugurgallen.jpg

 

 

ugurgallen... 9968_n.jpg

 

 

ugurgallen... 6_n.jpg

 

 

ugurgallen... 00_n.jpg

 

 

ugurgallen... 3936_n.jpg

 

 

 

Ahmad Rahma

Ahmad Rahma_n.jpg

 

 

 

Luca Garonzi

Luca Garonzi_n.jpg

 

 

 

17:17 Publié dans WE HUMANZ | Lien permanent | Commentaires (1)

18/01/2019

Il devrait y avoir encore une heure avant l'aube - BUZO éd.

DSC08211.JPG

 

 

DSC08212.JPG

 

Pour commander : https://www.nuitdelapoesie-crest.fr/edition/

 

 

 

 

Éric Guo

Eric GUO 5 (1).jpg

 

 

 

 

 

 

Chu Teh-Chun - Village de pluie rouge maison de nuage blanc -No.53 - 1960

Chu-Teh-Chun Village-de-pluie-rouge-maison-de-nuage-blanc-No.53-1960.jpg

 

 

 

12:31 Publié dans ARTISTIK | Lien permanent | Commentaires (0)