Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2014

Jean Anouilh

 

C'est sinistre la jeunesse. On peut tout et on ne peut rien. J'aime encore mieux avoir mal aux pieds et sentir que la mécanique s'enraye. Dans ces ruines, j'ai l'esprit libre. Mais à vingt ans... 

 

in Le directeur de l'Opéra

 

 

Henri Perruchot

 

Degas avait raison de dire qu'« il faut décourager les arts ». Les hommes qui doivent créer créeront en dépit de tous les obstacles. Ce sont des hommes-fleuves : on n'arrête pas les fleuves.

 

in La peinture

 

 (Note de cg : et les femmes ? Est-ce qu'on arrête les femmes fleuves ? non ne me dites pas que les femmes sont des rivières qui se jettent dans les bras des fleuves... Qu'importe la taille du lit (de l'eau), c'est le courant qui compte, créons, créons...)

 

 

 

Eugène Savitzkaya

 

Nous n’agissons pas, nous sommes agités,

affirme le fou dans son hamac.

 

in Fou trop poli

 

 

30/06/2014

Eugène Savitzkaya

 

la lune couvait tranquillement son œuf dans la buée du grand vent

 

 in Fou trop poli

 

 

Félix Leclerc

 

Ce qu'il faut de saleté pour faire une fleur !

 

in Le calepin d'un flâneur

 

 

René Char

 

Je te déteste d'amour. 

 

in Trois coups sous les arbres

 

 

29/06/2014

Paul Eluard

 

divisez en dansant le claquement des fouets

 

 

Christian Bobin

 

Ce qui ne peut danser au bord des lèvres

- s'en va hurler au fond de l'âme. 


in L'autre visage

 

 

Michel Camus

 

Au fond, la poésie est une sorte de magie opérative. Ce n'est pas une science, mais un art, un faire initiatique, un pouvoir d'autotransformation sans que l'on puisse en identifier la source. Le poète n'en est pas le maître ou le démiurge. Il n'est que l'instrument ou le porte-parole du silence qui le hante . Il est habité par ce qui le traverse et le dépasse. Le poète, disait Jean Carteret, est l'homme le plus troué du monde.

   

 in Transpoétique. La main cachée entre poésie et science

 

 

 

26/06/2014

Laurent Dhume

 

ces heures chiens et loup, ces heures lune de bougies et de rhum, ces heures tourbillons à décaler nu-pieds les parquets et les murs

 

 

25/06/2014

Allen Ginsberg

 

 

Le poids du monde est amour

 

 

 

 

 

René Barjavel

 

Si la vie existe en dehors de la planète terre, s'il existe quelque part ailleurs des êtres vivants, ce serait un bien grand hasard, une bien étrange coïncidence, qu'ils soient dotés des mêmes sens que nous... Imaginez qu'ils arrivent, qu'ils nous conquièrent, qu'ils nous goûtent et qu'ils nous trouvent bons !


in La faim du tigre

 

 

Jean-Marie Gourio

 

Si Dieu existait vraiment, on ne trouverait pas toute cette famine sur terre.

- Dieu n'est pas cuistot.

 

in L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993

 

 

 

 

24/06/2014

Charles Bukowski

 

L'horreur ce n'est pas la mort mais la vie que mènent les gens avant de rendre leur dernier soupir.

(…)

Sous leur crâne, on ne trouve que du coton. Ils gobent tout, Dieu comme la patrie, sans jamais se poser la moindre question. Mieux, ils ont vite oublié ce que penser voulait dire, préférant abandonner à d'autres le soin de le faire. Du coton, vous dis-je, plein le cerveau ! (…) la majeure partie des morts l'étaient déjà de leur vivant, le jour venu ils n'ont pas senti la différence

 

in Le capitaine est parti déjeuner et les marins se sont emparés du navire

 

 

 

 

Stanislaw Jerzy Lec

 

 

Le miroir du discours reflète souvent les parties génitales de l'homme. 

 

in Nouvelles pensées échevelées