Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2014

Dominique Friard

 

Nous z’autres humains vivons

 Notre sarabande dérisoire

 Enfermés dans nos tragédies touristiques

 Notre râle écologique

 L’indice des prix

 Le droit de vote

 Le droit d’applaudir

 Nos petites guéguerres

 La retraite à…

 La traite dès que tu es en âge de pointer

 Nos marginaux normalisés

 Nos états d’âmes enregistrés, comptabilisés

 Société du spectacularisé

 Nos absolus à la petite semaine

  

 

14:15 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Marc Flahaut

leurs questions rebondissent

contre le mur

 et reviennent vers eux

encore

 et encore

 le mur n’en finit pas de gagner

 

in Nouvelles du front de la fièvre

 

 

14:10 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Marc La Frenière

 

Il n’y pas de rampe à l’escalier du cœur,

on s’appuie sur un bras ou une épaule amie.

 

 in Parce que 

 

 

14:00 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Marc La Frenière

 

A chaque fois que je bois, c’est un baiser de l’eau.

 

 in Parce que 

 

 

13:55 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

22/10/2014

Michel Héroult

 

Je suis venu ici faire amende honorable

 dans l’exigence d’une solitude fondamentale

  

Ne juges pas.

 laissez moi le temps

 

 in Les élégies premières

 

 

10:18 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

21/10/2014

Jean-Marc La Frenière

 

Les hommes qui travaillent la terre ont les doigts comme des racines. Ceux qui portent un fusil ont des yeux de gâchette.

 

 in Parce que

 

 

21:37 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2014

Proverbe bamoun, Cameroun

 

  

Qui toujours recule gagne le fond du lit

 

 

21:07 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Pierre Osenat

 

Les mots s’engloutiront dans l’encre, je le sais,

 Mais c’est sur la portée du vent que j’écrirai.

 

  in L’adieu à l’île

 

20:54 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

19/10/2014

Louis Savary

 

 on ne met pas

 les mots d’amour

 au pied du mur

 

 in Mots de passe 

 

 

14:20 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Marc La Frenière

 

 

 

Un écrivain n’est qu’un silence qui ne veut pas se taire.

 

in Parce que

 

 

 

14:15 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Porfirio Mamani Macedo

 

  Un jour se terminera le temps.

 Un jour tout sera oublié dans un panier.

 

in Poème à une étrangère

 

 

10:39 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Charles Alexandre Eastman (Ohiyesa), Santee Sioux

 

Les Indiens étaient religieux dès les premiers instants de la vie. Nous pensions que l’influence spirituelle de la mère, de l’instant où elle prenait conscience d’avoir conçu jusqu’à la fin de la deuxième année de vie de l’enfant – cette période étant la durée habituelle de l’allaitement – était d’une importance suprême. (…)La naissance se vit de préférence dans la solitude, pour que nul ne l’embarrasse de sa curiosité.

 

 

 

 

 

 

10:35 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2014

Jean-Marc La Frenière

 

J’habite la lumière où mes mots font un bruit

de chevaux emballés.

 

 in Parce que

 

 

 

 

 

 

21:33 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Louis Savary

 

 ressentir entre les lignes

 un bruissement des sens

 que suscite

 un frottement de mots

 

 in Mots de passe

 

 

21:30 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

15/10/2014

Chief Seattle Suqwamish et Duwamish

 

Continuer à souiller votre propre lit,

et une nuit vous suffoquerez dans vos propres déchets.

 

 

21:37 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)