Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2014

Eugène Guillevic

 

Ne me recherchez pas dans les salons, les couloirs, les foules criardes. recherchez-moi dans le fond des mots les plus simples : l'océan, le vent, la prairie, l'horizon.

 

 

Edgar Morin

 

Le tourbillon destructeur de l'histoire, en balayant à tous vents les cultures en miettes, disperse aussi des spores. 

 

in Le paradigme perdu

 

 

 

Goethe

 

Tout homme qui marche peut s'égarer. 

 

in Faust

 

 

Victor Hugo

 

Et la larme de l’œil rit du bruit de la bouche

 

in Les contemplations

 

 

Maxence Fermine

 

Le poète, le vrai poète, possède l’art du funambule.

 

in Neige Aléa

 

 

Jean-Marie Gourio

 

La poésie, c'est quoi ?! Des conneries bien en ordre, c'est tout !

 

in L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993

 

 

12/03/2014

Eugène Guillevic

 

Le soleil

Ne parle pas du mal

Qu'il a eu

À être là.

 

in Du domaine

 

 

Proverbe sénégalais

 

 Qui tire la langue dans le désert

ne s'arrête pas à deux pas de l'oasis.

 

 

 

Serge Pey

 

 

Le poème ne change pas le monde. il ajoute simplement une main pour celui qui veut la saisir pour vivre l’amour et son étonnement.

 

 

 

 

Pierre Corneille

 

Il est des nœuds secrets, il est des sympathies,

Dont par le doux rapport les âmes assorties

S'attachent l'une à l'autre, et se laissent piquer

Par ces je ne sais quoi qu'on ne peut expliquer. 

 

in Rodogune

 

 

 

Gilbert Keith Chesterton

 

le fait de raconter une chose crûment et sans ménagement, telle qu'elle s'est passée, la fait paraître affreusement étrange.

 

in Curieuse affaire de l'agent de location

 

 

11/03/2014

Georges Duhamel

 

 

 

Je me méfie de la contagion des machines. 

 

in Scènes de la vie future 

 

 

 

Emile Zola

 

Toute l'industrie, tout le commerce finira par n'être qu'un immense bazar unique, où l'on s'approvisionnera de tout.

 

in L'argent

 

 

 

René Barjavel

 

Un dé à coudre rempli de tourbillons de rien: c'est l'humanité.

 

in La faim du tigre

 

 

 

Khalil Gibran

 

Si tu chantes la beauté, même dans la solitude du désert, tu trouveras une oreille attentive.

 

in Le sable et l'écume