Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2014

Anatole France

 

La majestueuse égalité des lois interdit aux riches comme aux pauvres de coucher sous les ponts, de mendier dans la rue et de voler du pain

 

 

 

29/01/2014

Jean Giraudoux

 

Il était un pauvre serpent qui collectionnait toutes ses peaux. C'était l'homme.

 

  in Sodome et Gomorrhe

 

 

Arthur Rimbaud

 

L'éternité

C'est la mer mêlée Au soleil.

in Une saison en enfer

 

 

28/01/2014

Jean-Yves Leloup

 

il y a peu de rues au monde qui soient aussi riches en tentations que l'imaginaire d'un ermite.

 

in La grâce de la solitude de Marie de Solemne

 

 

Jean Anouilh

 

 

C'est drôle : on peut très bien marcher, sourire, traverser les rues et être mort. 

in Colombe

 

 

Marguerite Duras

 

Moi je ressemble à tout le monde. Je crois que jamais personne ne s'est retourné sur moi dans la rue. Je suis la banalité.

in Écrire

 

 

 

27/01/2014

Cathy Garcia - Râteau des neiges

Râteau des neiges.JPG

Proverbe chinois

 

Qui veut devenir dragon doit manger d'abord

beaucoup de petits serpents.

 

 

 

Charles Baudelaire

 

Il faut être toujours ivre. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules, il faut s'enivrer sans trêve. De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous !

 

 

 

 


 

 

 

 

Proverbe persan

 

 On ne cueille pas le fruit du bonheur sur l'arbre de l'injustice.

 

 

 

Carlo Cassola

 

Le bonheur, cette joie aiguë qui bouleverse le coeur,

cette espèce de spasme de l'âme.

 

 in Un coeur aride

 

 

Pierre Loti

 

Le bonheur est une potiche posée

sur le nez d'un mandarin ivre et qui éternue.

 

Jacques Faizant

 

Le bonheur est un festin de miettes.

 

26/01/2014

Arthur Rimbaud

 

Les aubes sont navrantes. Toute lune est atroce et tout soleil amer. 

 

in Le bateau ivre

 

 

Gustave Thibon

 

 

Sentir naître en soi l'âme fondante du fruit : cette douceur, cette transparence dorée et cette soif de tomber. Se détacher, non par orgueil ou par lassitude, mais par excès de pesanteur et de sucs. Se détacher comme un fruit d'automne.

 

in L'Échelle de Jacob