Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2014

Marie-Lyse Aston

 

Donne un poisson à un homme et il mangera une journée. Apprends à un homme à pêcher et il passera ses journées dans une barque à boire de la bière.

 

 

 

11:32 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Bruce Chatwin

 

Les Blancs changent sans arrêt le monde pour l'adapter à la vision fluctuante qu'ils ont de l'avenir. Les aborigènes mobilisent toute leur énergie mentale pour laisser le monde dans l'état où il était. En quoi cette conception est-elle inférieure ?

 

 in Le chant des pistes

 

 

 

11:00 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

07/03/2014

Albert Jacquard

 

 Exprimer une idée est une activité difficile à laquelle il faut s'exercer ; la télé supprime cet exercice ; nous risquons de devenir un peuple de muets, frustrés de leur parole, et qui se défouleront par la violence.

 

in Petite philosophie à l'usage des non-philosophes

 

 

21:33 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

William Butler Yeats

 

Dites-leur, à ceux qui hantent le séjour de paix, que je voudrais bien mourir et aller vers celle que j'aime. Les ans, comme de grands bœufs noirs, foulent le monde. Dieu, leur gardien, les pousse de son aiguillon, et moi, leurs sabots m'ont meurtrie au passage.

 

in La comtesse Cathleen

 

 

21:20 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Richard Brautigan

 

C'était un pont en bois qui ressemblait à un ange.

 

in La vengeance de la pelouse

 

 

21:08 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Christian Bobin

 

Ce qui fait événement, c'est ce qui est vivant, et ce qui est vivant, c'est ce qui ne se protège pas de sa perte. 

 

in Autoportrait au radiateur

 

 

20:49 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Christian Bobin

 

Mon Dieu, protégez-nous de la perfection, délivrez-nous d'un tel désir.

 

in Mozart et la pluie

 

 

 

12:04 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Hermann Hesse

 

 

Car l'homme n'est point une création solide et durable mais plutôt un essai et une transition; il n'est pas autre chose que la passerelle étroite et dangereuse entre la nature et l'esprit.

 

in Le loup des steppes

 

 

11:27 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

06/03/2014

Cees Nooteboom

 

La victoire n'est rien, mon garçon, la victoire ne laisse pas de traces, c'est un assouvissement passager. La vie, c'est la défaite. 

 

in Le chant de l'être et du paraître

 

 

 

21:32 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Stanislaw Jerzy Lec

 

L'histoire : une collection de faits qui n'étaient pas obligés de se produire.

 

in Nouvelles pensées échevelées

 

 

 

19:15 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Christian Bobin

 

Peu de livres changent une vie. Quand ils la changent c'est pour toujours, des portes s'ouvrent que l'on ne soupçonnait pas, on entre et on ne reviendra plus en arrière.

 

in La plus que vive

 

 

15:02 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (2)

Hermann Hesse

 

 

Celui qui a grandi dans la montagne, il peut bien pendant des années étudier la philosophie ou l'histoire naturelle et faire table rase des vieilles croyances: quand il sent à nouveau le foehn ou entend une avalanche dévaler à travers les bois, son cœur tremble dans sa poitrine et il songe à Dieu et à la mort.

 

in Peter Camenzind

 

 

14:51 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

05/03/2014

Louis-Ferdinand Céline

 

Les êtres vont d'une comédie vers une autre. Entre-temps la pièce n'est pas montée, ils n'en discernent pas encore les contours, leur rôle propice, alors ils restent là, les bras ballants, devant l'événement, les instincts repliés comme un parapluie, branlochants d'incohérence, réduits à eux-mêmes, c'est-à-dire à rien. Vaches sans train. 

 

in Voyage au bout de la nuit

 

 

21:28 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (1)

Edith Wharton

 

 ils rencontraient le bonheur comme s'ils eussent surpris un papillon dans les bois dénudés et neigeux.

 

 in Ethan Frome

 

 

 

15:23 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Christian Bobin

 

Qui rit après sa mort? La pluie dans le feuillage.

 

in L'autre visage

 

 

15:19 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)