Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2018

Jean de Lattre de Tassigny

40213594_1834963513260946_3728090127562440704_n.jpg

 

 

20:00 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Guénane

 

tout ce qui vit enseigne à qui sait entendre

 

in Ma Patagonie

 

 

 

12:10 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

26/08/2018

Werner Lambersy

Tu es l'éclat de verre

Du miroir où se cachent

Les défunts

Qui te rêvent

Sans voir 

 

Eux qui songent

Au miroir des miroirs

Où se sont engendrés

Les mensonges du rien 

 

Et l'image d'un corps

Que l'absence

A creusé

Dans les débris du feu

Et la fuite

Utérine des astres 

 

Tu es l'ombre

De l'ombre d'une nuit

Comme soudain

Fleurit le sable

Sous l'averse ou l'ozone

A la suite de l'éclair 

 

Uluru 

T'as rêvé 

 

Et tu rêves 

Uluru 

 

Ici à Paris

Où les hommes pèsent si peu

Qu'ils ne rêvent jamais

Les longs rêves patients

De la pierre  

 

Là-bas dans la grande île sèche

Uluru dort 

 

Et tu dors

Dans Uluru la porteuse

Maternelle de l'ocre semence

Des crépuscules

Où tu agites

Ton ombre 

 

Là-bas sur la Grande Terre

Où tu n'es pas quelque chose

D'isolé mais un morceau non détaché

Du cordon ombilical

Des millénaires en cours 

 

Là-bas Uluru dort

à ta place

et remplit le contrat initial

de rêver l'essentiel 

 

Et son nombril est un tunnel d'étoiles 

Vers l'âme unique de la matière

Et l'œil humide de l'amour

 

Alors écoute ici à Paris

Où les hommes sont tellement sourds

Qu'ils ont besoin de livres

comme des bouées qu'on lance dans le bruit

 

Ecoute

Ce que là-bas

Dit le didjeridoo

 

Quand l'homme à la peau

Peinte en rouge

Pour la danse féconde des jours

 

Arrache de sa bouche

Le grand brame doux

Et la giclée sonore

Du sperme de son souffle

 

Ecoute ce que disent

Les talons bien rythmés

De tes frères et soeurs

Dans la chaîne de la genèse

 

Et la poussière qui retombe

En silence sur leurs pas

Comme d'un tambour à l'autre

Des galaxies

 

Quand les tambourinaires de la lumière

Se répondent par-dessus

La forêt des ténèbres

 

in Uluru

 

 

 

 

19:43 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jiddu Krishnamurti

 

La création n'appartient jamais à l'individu. Elle cesse complètement quand la personnalité prédomine par ses aptitudes, ses dons et ses techniques. La création est le mouvement de l'essence inconnaissable du tout, jamais elle n'est expression de la partie.

 in Carnets  

 

 

 

01:45 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Bruno Toméra

 

Serrant mes mains dans ses mains

elle me dit

Gamin, c'est une bulle de savon, la vie,

ça pique les yeux et c'est fini.

 

in Petite histoire essentielle de la futilité (Nouveaux délits 2018)

 

 

 

 

 

 

01:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

25/08/2018

Saïd Mohamed

 

On voulait refaire le monde.

Bah, je peux te dire que c’est lui qui nous a refaits, et méchamment !

 

in Monsieur Ernesto

 

 

 

 

11:01 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

23/08/2018

Catherine Gil Alcala

 

Les êtres s’aiment… s’unissent menottés dans un calme médusé.

 

in La Somnambule dans une Trainée de Soufre

 

 

 

 

 

 

10:09 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Fanny Sheper

 

Les paumés éclatants des taudis célestes.

Ils marchent étincelants.

Ils baisent dans des chambres collantes

De peinture et d’extases.

Ils draguent l’infortune

Jusqu’à ce qu’elle les soûle de visions,

Jusqu’à ce qu’elle les saisisse au flanc

 

in Cheval Rouge

 

 

 

 

 

09:51 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

22/08/2018

Jiddu Krishnamurti

 

la mort est extraordinairement semblable à la vie lorsque nous savons vivre. On ne peut vivre sans en même temps, mourir. On ne peut pas vivre sans en même temps mourir psychologiquement toutes les minutes. ce n'est pas un paradoxe intellectuel, je dis bien pour vivre complètement, totalement chaque journée en tant qu'elle présente une beauté toute neuve, on doit mourir à tout ce qu'était la journée d'hier, sans quoi on vit mécaniquement et l'on ne peut savoir ce qu'est l'amour, ce qu'est la liberté.

in Se libérer du connu 

 

 

 

23:18 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Oslo Deauville

Je vois des hommes mordre des hommes dire qu’ils sont des hommes je vois des abeilles butiner des thorax fleuris champs de coquelicots c’est l’après-midi (…) l’entre-prise des hommes jusqu’au bout  se tiennent se tiennent l’un l’autre je les vois battre le fer dans le noir faire une cage pour le soleil (…) je sens les hommes coquelicots remplis de nectar je mords des thorax creux écoute le bruit des abeilles (…) résonne le bruit des abeilles dans le noir des corps entre-pris jusqu’au bout des corps se tiennent c’est l’après-midi tu n’es pas seul au pays des hommes immobiles mille soleils coquelicots béants

 

in vision des coquelicots

in Hazard Zone#4

 

 

 

14:22 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Saïd Mohamed

 

Et dans les trous à rats bercés, par la valse

Des obus couverts de poux de plaies hideuses,

Avec pour seul héros un juteux borgne

Devenu fou à force de gueuler à l’assaut

Du champ d’horreur où s’empilent les cadavres

Des gosses de ghettos, d’ouvriers et de mineurs

Fauchés en première ligne.

 

 

in Paroles & Chansons

Comme ci – comme ça

 

 

 

11:58 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2018

Guénane

 

le bout du monde ressemble au début du monde 

 

in Ma Patagonie

 

 

 

12:35 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2018

Daniel De Bruycker

 

Un caillou quelque fois roulait sous nos pieds

nous le suivions, dociles

jusqu’à en déloger un autre

 

 in Exode

 

 

 

 

 

10:19 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

16/08/2018

Jiddu Krishnamurti

 

L'attention c'est regarder la totalité de la vie sans le centre de l'intérêt personnel.

 

in Lettres aux écoles 

 

 

 

22:09 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

11/08/2018

Jiddu Krishnamurti

 

Il n'existe pas de bonheur durable dans les choses que nous connaissons. Le bonheur est étrange, il vient sans qu'on le cherche. Lorsque vous ne faites pas d'efforts pour être heureux, alors, mystérieusement, sans qu'on s'y attende, le bonheur est là, né de la pureté, de la beauté qu'il y a dans le simple fait d'être.

 

in Le sens du bonheur 

 

 

 

 

11:29 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)