Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2016

Anneke Balvert

Anneke Balvert-02.jpg

 

Cloisons des forêts gravées d’interdits

danse effilochée des sentiers

soleils éparpillés

sur la peau de la pluie

s’abandonner complètement

essoufflée

s’imprégner du chant

inspirer compulsivement

l’iode des songes

vivre

la foudre de joie

la lucidité primitive

 

cg in bribes qui traînent

 

 

 

 

 

Margrethe Mather

Margrethe Mather .jpg

 

Ce que l’on y cherche en vain

Désespérément

Et qui nous couve

D’un sourire infini

 

Le ventre

 

cg in Mystica perdita, 2009

 

 

 

03/06/2016

Mierswa & Kluska - Intérieur de contrebasse

Mierswa & Kluska intérieur de contrebasse.jpg

 

Le manque m’a donné la connaissance intérieure du vide.

La voie de l’instant, l’ennui pulvérisé. Juste se placer dans l’intervalle. Impeccable posture.

La seule qui réponde à une véritable nécessité.

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère éd. 2011

 

 

 

02/06/2016

Tatsuo Suzuki

Tatsuo Suzuki.jpg

 

l’amour des instants funambules

nerveuses nervures de pluie

 

cg in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

 

 

 

Kam (shaman en langues turques) yakoute

Yakutian Kam (means Shaman in Turkic languages) with her drumn.jpg

Je suis celle qui manque, cœur-tambour dans les murs pour vivre quand même.

 

cg in Celle qui manque (Asphodèle 2011)

 

 

 

 

01/06/2016

Muriel Carrupt

Muriel Carrupt.jpg

 

Trouver une île dans la tempête,

une lueur dans les ténèbres, un espace, un silence dans le vacarme.

 

cg in Calepin paisible d'une pâtresse de poules

Nouveaux Délits, coll. Les Délits vrai, n°2, 2012

 

 

 

31/05/2016

Mélanie Des Hays de Gassart - Rimae Sirsalis

Mélanie Des Hays de Gassart Rimae Sirsalis.jpg

un brin de folie clandestine en guise de corde

les parois du rêve sont glissantes

 

cg in Toboggan de velours

 

 

 

Rogan Brown - magic circle - paper sculptures

Rogan Brown magic circle paper-1.jpg

 

Le cercle intuitif demeure vivant de paradigme en paradigme.

 Un labyrinthe affamé d’humanité.

 

cg in Les mots allumettes, Cardère éd. 2012

 

 

 

Mélanie Des Hays de Gassart - Sylv'hêtre

Mélanie Des Hays de GassartSylv'hêtre.JPG

 

Tout ce qui furète, grignote tout alentour, c’est le rien qui passe. Un oiseau, le frou-frou de ses ailes… Dans le buis, il y a un elfe, si je tends la main, il la caresse.

 

cg in Calepin paisible d'une pâtresse de poules

Nouveaux Délits, coll. Les Délits vrai, n°2, 2012

 

 

 

 

 

30/05/2016

Peskador - Smash patriarchy - Oakland, California - 2016

Peskador Smash patriarchy Oakland California 2016_n.jpg

 

Rouge la fatigue, rouge le sang qui pisse, c’est l’intérieur qui saigne, le ventre, le sexe, c’est la femme qui saigne et se vide et se contracte de douleur et la fatigue immense, la voix qui se casse, le pied enflé, les jambes lourdes d’hérédité, le refrain des pertes qui se répète, de l’injustice vrillée aux tripes.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

 

27/05/2016

Jeanie Tomanek - From nothing

Jeanie Tomanek from nothing.jpg

 

L’art et la poésie sont des compagnons, créer c’est se nourrir à la source, l’abondance est intérieure. Jamais à cours d’idées, n’est-ce pas merveilleux ? Quand un vase est vide, c’est l’autre qui se remplit, ou un autre encore. Difficile même de faire le vide, nécessaire parfois, pratiquer le rien faire, pour être. Respirer, ressentir. Vivre. Vivante.

cg in A la loupe

 

 

 

Rogan Brown - paper sculptures

Rogan Brown-02.jpg

La somme des êtres forment-ils l’Être ?

Combien de bactéries pour faire un homme ?

 

cg in Qué wonderful monde

Nouveaux Délits, Coll. Les Délits vrais, n°1 - 2012

 

 

 

26/05/2016

Colette Reydet

Colette Reydet.jpg

 

Dans le delta de lumière, la nasse trouée de lune, retient les racines et les rêves broyés des errants. Toutes les frontières sont des plaies mal cicatrisées.

cg in Fugitive, Cardère 2014

 

 

 

 

Paul Klee - Strong Dream - 1929

Paul Klee Strong Dream”, 1929, _n.jpg

nous poursuivrons le vertige

entre les cendres du rêve

une mélopée de toute beauté

un doux parfum

de lune et de sang frais

qui fait ululer les hiboux

 

cg in Mordre les temps de mort

 

 

 

Roberto Ferri - Gaia

Roberto Ferri Gaia.png

Cérès Déméter pleurent sans fin,

quelle que soit la saison,

Perséphone ne quitte plus les enfers.

La vulve de Gaïa est sèche,

ses seins sont crevés,

ses veines lourdes et souillées.

 

La vérité n’est plus voilée,

elle est violée sans répit

mais tu as beau pilonner homme

je reste l’Inviolable

et la Vierge éternelle

 

« car je suis la première et la dernière.

Je suis l’honorée et la méprisée.

Je suis la prostituée et la sainte.

(…)

Ayez du respect pour moi.

Je suis la scandaleuse et la Magnifique. » *

 

 cg in Salines, 2007