Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2014

Ruth Bernard

 

Ruth Bernard.png

 

Faire acte  de disparition, dissolution. La beauté en cendres, la honte d’être homme. Échines d’étoiles, creux et crépitements, je niche dans un repli de cosmos.

 

cg in Chroniques du hamac, 2008

 

 

 

 

 

l’oeil & la plume : Rêve-Ô-lution

 

reve o lution 04contrastcarré.jpg
texte de cathy garcia                                                                                                                     collage  jlmi  2014
 


Rêve-ô-lution

Aux feux aux drapeaux aux barricades de sable

Au vermeil du nectar répandu sous les tables

Aux enfants qui tombent pour l’amour d’une idée

 

Rêve-ô-lution

Aux discours exaltés aux masses soulevées

Au courage de ceux que tu hisses au pinacle

À la splendeur et la grandeur du défilé

 

Rêve-ô-lution

Qu’ils ne trahiront pas les leurs les tiens

Que gloire gain pouvoir

N’auront pour eux ni saveur ni attrait

 

Rêve-ô-lution

Que les enfants des disparus sous les bombes la mitraille

Sous les tanks sous les pierres tèteront le sein de ta gloire

Salueront l’arbitraire avec leurs morts piqués

Sur le cœur comme des médailles

 

Rêve-ô-lution

Que ta chanson ne soit jamais corrompue détournée

Rachetée revendue rêve ô rêve

Que les hommes n’y préfèrent

L’air mielleux de la lâcheté

 

Rêve-ô-lution

Que tous ceux qui transiteront par tes tribunaux

Y reconnaîtront une justice incorruptible

Hissée à la hauteur d’idéaux dont jamais

Tu n’aurais à rougir

 

Que la simple évocation de ton nom fasse éclore

La grande vérité cette épine à tous les fronts

Que certains s’empresseront

De nommer couronne

 

Rêve-ô-lution

Au nom du peuple

Rêve et amuse la cour

Chante-ô-lution

Et trinquons à nos rêves

De joyeux bouffons


extrait de Pandémonium  II



En ligne sur : http://jlmi22.hautetfort.com/



11/01/2014

Roger Ballen - Seed pods

 

Roger Ballen seedpods.jpg

 

Pays taillé au burin

Pour les initiés de la solitude

La foudre frappe t’elle encore

Pour désigner le sorcier ?

La graine d’amour frémit

Au fond du trou de l’âme

 

cg in Parfum de causse, 2013

 

 

07/01/2014

Rimel Neffati

Rimel Neffati.jpg

 

Seule avec ma poésie, mes élans, mes désirs, mes passions et mes abîmes.

Seule et l’âme toujours et encore assoiffée.

 

cg in A la loupe

 

 


 

05/01/2014

Rebecca Cairns - Zero

 

Rebecca cairns zero.jpg

 

J’attends encore la pluie d’amour, le baptême des endomorphines. Le rêve à des fuites et on regarde le flux des possibles, s’évader par tous les trous. La paix est facile à trouver, facile à effacer aussi, d’une grimace, d’un plissement de peau, d’un regard qui fusille. Je suis faite pour l’amour mais pas pour le licol, pas plus que pour le cirque des séductions. Le crin me trouble plus que le satin, le jeu des cordes sait se faire plus profond, plus mystérieux.

 

cg in A la loupe

 

 

 

03/01/2014

Ramona Koko

Ramona Koko.jpg

 

 nourrir les oiseaux

 nourrir

 son âme

 

 

cg in jardin du causse

 

01/01/2014

Duong Quoc Dinh et Toi mon autre

duong quoc dinh _n.jpg

 

TOI MON AUTRE

 

*

Toi mon autre

Ma sœur mon frère

Mon étranger

 

*

 

Si semblable

Si différent(e)

Toi

Adoré(e)

Maudit (e)

Cherché(e)

Nié(e)

Toi

L’espéré(e)

 

*

 

Sans un passage

Entre toi et moi

Je ne peux vivre

 

*

 

Sans toi l’autre

Je ne peux exister

Sans vous autres

 

*

 

Vous autres

Qui me sortez de gré ou de force

De ma solitude de mon ignorance

De mon clan ma tribu mes préjugés

Ma présumée identité

 

*

 

Je ne peux vivre

Sans vos mains vos sourires vos musiques

Chaque objet que je touche

Porte votre empreinte

Vous autres, les autres

 

*

 

Contre vous souvent je me cogne

Et dans vos filets se prennent

Tous mes espoirs

Mes manques

Mes craintes

 

*

Mais sans vous comment saurais-je

L’amour le rire l’entraide

Un peu de cette précieuse chaleur humaine ?

 

*

 

De chacune de nos rencontres

J’apprends

 

Et avec toi

Et avec elle

Et avec lui

Avec elle

Avec lui

Avec eux

 

*

Diamant aux mille facettes

Lotus aux mille pétales

Trésor de nos différences

 

Nous devenons

Nous

 

*

Nos sourires

Nos mains

Autour d’un verre

D’un moment

Un silence

Un rêve

Une vie

Partagés

 

*

Nous toi moi eux

Autres et si pareils pourtant

 

Même chair

Même sang

Même cœur battant

Sur cette unique terre

 

Ensemble

 

 

cg, 2008

30/12/2013

Cathy Garcia - Couchant

 couchant (22).JPG

 

Soleil couchant vient illuminer le mur devant moi. La carte "libertad !" avec le profil du Che, la colombe fleurie de la liberté de Lionel, l’oiseau bleu de papier offert et fabriqué à l’école par ma fille, son portrait encadré du même papier, avec un cœur et deux tulipes en cœur aussi, et puis ses peintures qui témoignent de l’amour à maman. Et puis, l’aquarelle achetée à Bangkok dans une autre vie, et l’arbre aux rosiers qui me plaît par la beauté de son tronc, mais surtout de ses racines et puis un autre arbre encore, et la tête de Bouddha sculpté dans ses racines, joie et sérénité intérieure. Une carte postale de Thaïlande. Il y a aussi cette photo d’une œuvre éphémère de Goldsworthy : fleurs et bambous sur l’eau, page arrachée, je l’avoue, dans la revue de poésie Ici et là. Et puis ce jeune chaman kogi et la Sierra Madre au loin à l’horizon embrumé. Ma fille encore, photos de classe de maternelle, beau sourire, délicate, la tête penchée sur le côté devant de gros légos colorés et juste à côté, une enveloppe de physalis, ouverte comme une fleur à quatre pétales, offerte par ma belle enfant. L’émotion me fait pencher mon verre, gouttes de rouge de Touraine et ratafia sur cuisse et pouce droits. Toujours risqué de boire au bureau.

Météo en bas à la radio, couinements d’imprimante sur ma gauche, crachant des pages et des pages de nouveaux délits. Le soleil dans mon dos vient de s’éteindre, seuls le Che et la colombe demeurent illuminés.


cg in A la loupe



Cathy Garcia - Bloody winter

bloody winter.JPG

 

La mésange me fait promettre de mettre de la graisse et des graines sur la terrasse cet hiver. Mes poils aux mollets se dressent comme une forêt albinos. C’est vrai que j’ai toujours eu le duvet blond. Par moments, un gland s’élance, tente sa chance et un avion troue la quiétude en rappelant que les cieux ne sont pas si purs. Envie d’appeler le chat encore, mais c’est inutile, alors ne plus y penser, s’en remettre à ce qui est et jouir encore de la chaude lumière. Relever la jupe, si le chat a disparu, la chatte elle, est bel et bien là, et elle aime sentir la caresse solaire sur sa toison douce.

 

cg in A la loupe

 

 

29/12/2013

l'oeil & la plume : peau était-ce ?

 

Image1.jpg
texte de gathy garcia  2004                                                                                                       collage  jlmi  2013
 


Peau laine de fleurs   
Peau de rose douce
Peau pierre       
Peau source      
Peau de vie   
Peau sature      
Satin de l’âme

Peau êtes-vous 
Peau éthique ?  

Et pourquoi pas…

Peau tarie condamnée     
A jouer baballe au nez  
Peau mélo sous acide
Sous la peau terne
Peau cédée      
Peau teint 
De tous les diables     

Peau de vin   
Trop peau lit     
Peau lissée
Peau lithique     
Peau pourrie     

Peau rage rouge       
Oriflamme oripeau    
Peau pue l’air  
Entassée asphyxiée 
Pauvre trou
Peau

Peau cible la quitter  
Pourquoi peau ?     


en ligne sur : http://jlmi22.hautetfort.com/

28/12/2013

Piotr Vasco Wasilkowski

Piotr Vasco Wasilkowski 2.jpg

 

J’étais si petite quand une poignée de terre a été jetée dans ma bouche. Mais même cette terre-la, je n’en ai pas senti le goût véritable. Toi et moi sur la malle, au pied de votre lit à attendre une ambulance. Lui parti, ce fut pour toujours. L’enfant de trois ans a été maintenue loin de l’hôpital, loin du cimetière, aussi pour moi la terre un jour, a soudain avalé mon père.

 

cg in Celle qui manque

 

 

Pierre Cambon - Absence

Pierre Cambon absence piscine1.jpg

Je bois avec toi ce soir, Papa, je bois avec l’absence et aux racines tranchées, je bois à la vie malgré tout et je sais qu’il n’y aura pas de sauveur. Personne pour te remplacer, personne pour me guérir de la mort.

 

cg in Le baume et le pire

 

Pierrot Men

 

Pierrot Men peg.jpg

 

EUCHARISTIE

 

 sacrifice de l’eau en vain

 

les songes crucifiés aux croix des graphiques

à l’aube prennent la couleur du sang neuf

marées humaines en marche ou en débâcle

 

trop blanches mains dans la grande lessive

de l’argent si noir du sang de l’autre


a$$assiné

 

 

cg in Pandémonium II

 

 

 

27/12/2013

Piergiorgio Branzi

Piergiorgio Branzi, Napoli.jpg

 

DÉCOUVERTE

 

Le temps est un escargot supersonique

yesssssssssssssssss... !

 

cg in Bonzaïs hallucinogènes

24/12/2013

l'oeil & la plume : Afrique

 

Kevin Carter – Vulture Stalking a Child 1993.jpg
texte de cathy garcia                                                                 photo "Vulture Stalking a Child" de kevin carter†  1993
 

 



 
Le soleil s’est levé rouge poussière là-bas,

Des enfants sont couchés, des vautours les veillent.

Là-bas des soldats défoncés ricanent

Soldes des corruptions, recrues de misère.

 

Les vautours s’agitent. L’enfant, petite fille peut-être

Ne se relèvera pas, les os lui crèvent la peau.

Un bourdonnement irritant monte en puissance

Le son d’une armée de mouches en action,

La vibration de milliers de paroles discours polémiques

Projets décisions gesticulations économiques

 

Choisis ton pseudo humanitaire


 Le sujet au fond a peu d’importance,

Le sujet est une carcasse que se disputent les éboueurs du désert.

Négligeable carcasse, si desséchée que l’on se demande

Si ça a déjà connu la vie ?


Sujet vite oublié,

Pourtant elle a un nom

Cette poussière que l’on piétine :


Afrique



Publié sur http://jlmi22.hautetfort.com/