Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2019

Auteur inconnu

silencio.jpg

 

La mélancolie est une fatigue de l’âme.

 

cg in Un vanity de vanités

 

 

 

18/12/2019

Şehmus Altay

Şehmus Altay 560_n.jpg

 

Quand le temps se ralentit, l’ancienne malle à trésors oubliés s’entrouvre et toute chose retrouve sa mémoire, le souvenir de ce qui n’a pas encore tout à fait disparu.

cg in à la loupe

 

 

 

Şehmus Altay

Şehmus Altay 48_n.jpg

 

 

Maintenant qu’elle a été nettoyée

que sont tombées une à une les croûtes d’illusions

que les fils uns à uns se sont résorbés

elle peut voir l’ampleur de la plaie

les contours de la blessure

elle peut y promener ses doigts sans trembler

elle pourrait encore pleurer

si ce n’était qu’un énième apitoiement sur soi

jamais plus elle ne confondra, dit-elle

le coton et le couteau

 

cg in Le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

 

14/12/2019

Elfi Cella

Elfi Cella 14_n.jpg

 

la caresse des fumées

la rosée des broussailles

et le poivre des dentelles

 

cg in Aujourd'hui est habitable, Cardère 2018

 

 

 

Felix Gonzales-Torres - 1991

Felix Gonzales-torres 1991 (2).jpg

 

Le mot juste, un souffle. Le premier déchire les poumons. Le dernier les recoud.

Le mot juste, pas un soufflet. Le mot juste ne dit pas je t’aime mais le fait. Il ouvre le cœur, ça fait mal, mais l’air est juste.

 

L’air qui sépare le mot de la mort.

 

cg in Les mots allumettes, Cardère 2012

 

 

 

 

 

 

13/12/2019

Kuplenko - The flowers were still while we rushed by - 2018

Kuplenko The flowers were still while we rushed by-2018 .png

 

au bord des lèvres

le décousu du temps

l’enfance tourterelle

à tire d’aile tire de l’aile

(tout fout le camp) lambeaux

de beaux restes réinventés

 

le ciel n’en souffle mot

à peine quelques colères

pour arroser les fleurs

immenses plaines

petites douleurs

les morts ne repoussent pas

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

12/12/2019

Kenny Random - Love - Padoue, Italie

Kenny Random   Love Padoue Italie.jpg

 

La misanthropie me guette. L’élan et le mur, l’espace entre les deux est de plus en plus mince. Restent les territoires du rêve à arpenter de jour comme de nuit. Le pouvoir colle aux doigts d’une élite poisseuse, pour d’autres c’est une patate ardente et partout, de nuit comme de jour, le mensonge est roi. Ceux qui veulent remettre de l’ordre par la force, ne font que semer encore plus de désordre, dans la confusion, les plus salauds se remplissent les poches. Ce n’est pas d’ordre dont nous avons besoin, mais d’amour, d’amour et de confiance, pas dans les mots, pas dans les sourires de façade, mais dans les actes.

 

cg in (c)Course bipolaire

 

 

Dan Cretu

Dan Cretu _n.jpg

 

La machine, cette perfection si faillible devrait nous interroger

sur notre avidité de maîtrise, notre besoin de contrôle.

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

 

 

 

11/12/2019

Svetana Petrova

svetana petrova e0L.jpg

 

Sais-tu ce que signifie le mot Dieu, car dieu est un mot ? Le lumineux.

Lucifer ? Le porteur de lumière. Lugh, le dieu celte, poète et guerrier, musicien, magicien, expert dans tous les métiers (omniscient donc), son nom signifie lumière...

 

cg in Universelle

 

 

 

 

 

Andrew Blucha

Andrew Blucha_3n.jpg

 

Ne cherchez pas, l'enfer c'est ici. Les enfers, il y en a de toutes sortes, mais si on est là avec encore un minimum de dignité, ce n'est pas seulement pour se lamenter sans fin ou aboyer plus fort, c'est qu'il y a quelque chose à comprendre, des choses à faire, petites, toute petites, minuscules, ridicules, risibles, mais avec courage, avec du cœur.

Nous ne serons pas des héros, des sauveurs, ni plus humains ni meilleurs que les autres, nous sommes tous reliés, qu'on le veuille ou non, enchainés les uns aux autres. La moindre de nos pensées forme des ondes, le moindre de nos actes a des répercussions sans fin. Un mot après l'autre, un geste après l'autre, un pas après l'autre, nous ne sommes pas là pour rien mais nous ne pouvons agir que là où nous sommes et à partir de là où nous en sommes.

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

 

10/12/2019

Étienne Cabran

Etienne Cabran 0 280.jpg

 

avant de partir elle lui passera autour du cou

un collier de perles d’eau, un collier de sève

elle lui lissera les mains et les embaumera

d’un crépuscule de mai

elle lui ôtera chaque plomb

de ses yeux, de sa chair

un à un elle retirera ceux qui criblent son cœur

 elle prendra entre ses mains son visage

et lui baisera paupières si doucement

qu’il la prendra pour le vent.

 

cg in le baume, le pire et la quintessence

 

 

 

 

09/12/2019

Eva Antonini - Listening - 2011

Eva Antonini Listening 2011.jpg

 

Signes séculaires. Argile craquelée, peau, pigments.

 

cg in Le poulpe et la pulpe, Cardère 2011

 

 

 

Ota Janeček - Růžové ráno, ptáci, Slunce a vejce

Ota Janeček - Růžové ráno, ptáci, Slunce a vejce.jpg

 

C’est vrai, un rouge-gorge peut m’arracher des larmes. Une mésange au soleil.

Du pain trempé, une flaque d’eau. Douce lumière du présent parfait.

Le sourire intérieur s’épanche aux lèvres.

 

cg in Celle qui manque

 

 

 

Pablo Picasso - Les Saltimbanques - 1905

Pablo Picasso I Saltimbanchi, 1905t.jpg

 

mystère et magie

art des saltimbanques

depuis le début des temps

j’accompagne les nomades

car mon nom est mouvement

 

cg in Universelle

 

 

 

 

 

Zdzisław Beksiński

Zdzisław Beksiński 5.jpg

 

La mémoire ! Forteresse et oubliettes.

 

cg in (c)Ourse bipolaire