Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2015

Patrick Joquel

 

Pour une joie éblouissante.

 Ruisselante.

 Je traverse la saison sans parler. Ou si peu. L’été je n’ai rien à dire. Ces profonds bleus m’étincellent et cela suffit.

 

 

19:45 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Raymond Radiguet

 

L’originalité consiste à faire comme tout le monde

sans pouvoir y parvenir

 

 

19:11 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Franz Bartelt

 

C’est le temps des transitions imperceptibles,

Un glissement vers l’ombre qu’on ne soupçonne pas.

 

 

14:48 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Franz Bartelt

 

Je dresse des listes à défaut de dresser des lions.

 

 

14:43 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

23/02/2015

Lucien Becker

 

Seul, le ruisseau continue à couler,

 heureux enfin d’être entendu des herbes

 et de pouvoir aider la terre à tourner

 à l’intérieur du silence.

 

in Plein d’amour

 

 

12:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Marguerite Yourcenar

 

Depuis près d'un demi-siècle, il se servait de son esprit comme d'un coin pour élargir de son mieux les interstices du mur qui de toute part nous confine.

 

in L'Œuvre au Noir

 

12:02 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

21/02/2015

Proverbe chinois

 

Tout bois est gris quand il est réduit en cendre.

 

 

14:08 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Fiston Nasser Mwanza Mujila

 

Vous qui gosses, avez pour lit

 Le pavé de la mairie

 Vous qui gosses, été, hiver, automne,

 Printemps, obtenez le prix Goncourt de la misère

 Vous ! Vous ! Vous ! Vous !

 Vous êtes des héros.

  

in Prières aux dieux

 

 

14:03 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Irma Bonfillon

 

Mais l’enfant bleu

Livré au désert livide,

 S’acharne à sucer

 Un sein tari

 Que se disputent les mouches.

 Vers lui, rampe la camarde

 Au baiser perfide.

 Au loin, sanglote le tam-tam :

 Il est mort l’enfant là-bas.

 

 in Les saints innocents

 

 

14:01 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Fiston Nasser Mwanza Mujila

 

Seigneur, des bombes sont plantées comme des choux de Chine. 

Eternellement pour une poignée de farine 

Tes enfants font la queue. Et notre ruine 

Est à la une 

Seigneur,  quand reviendras-tu, Seigneur. 

 

 in Prières aux dieux

 

 

12:38 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Ghyslaine Leloup

 

Des avions ont crevé les yeux de l'azur
Enfer arraisonné par l'aile qui s'éploie
Dans une ultime chute, un homme ravit l'oiseau

 

 

12:30 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (2)

20/02/2015

Grégoire Lacroix

 

Une chose m'inquiète : si le Paradis a une porte,

c'est qu'il y a des murs...  

 

in Les Euphorismes de Grégoire

 

 

23:52 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Roy Lewis

 

Sans un minimum de loisir, pas de travail créateur,

par conséquent pas de culture ni de civilisation

 

in Pourquoi j'ai mangé mon père

 

 

23:40 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/02/2015

Proverbe russe

 

Apprivoise le loup, il rêvera toujours au bois.

 

 

12:02 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

17/02/2015

Milan Kundera

 

De deux choses l'une : ou bien la merde est acceptable (alors ne vous enfermez pas à clé dans les waters !), ou bien la manière dont on nous a créés est inadmissible. 

 

in L'insoutenable légèreté de l'être

 

 

 

14:39 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)