Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2016

Corinne Pluchart

Corinne Pluchart_n.jpg

 

Un bouquet de miel pourrissant

Dans le crépuscule de paille

L’obsession d’une prairie fruitée

Bourgeon de tourterelle

Feuille de pommier

Sur les veines de l’initiée

Le mystère ruisselle

Dans un losange de lumière

 

cg in Aujourd'hui est habitable

 

 

 

 

31/12/2015

José Manuel Castro López

José Manuel Castro López (2).jpg

 

Moi je voudrais être nue

Là où ta lumière danse

Je voudrais être ton levain d’amour

La calligraphie conjointe de tes courbes

Être sur tes côtes une vague endormie

Entre tes doigts le pli d’un paysage mûr

 

cg in Universelle

 

 

 

Endré Penovac

Endré Penovac-untitled.jpg

Chant d’oiseau soliste, feuille qui tombe. Étranges sensations qui se télescopent, saveur douce amère, plus douce cependant qu’amère. Feuille qui tombe et tourbillonne, insecte volant étrange attiré par le crayon, chanson flûté toujours de l’oiseau soliste.

cg in Le livre des sensations

 

 

 

 

 

 

 

30/12/2015

Anne Brigman - The Heart of the Storm - 1902

Anne Brigman. The Heart of the Storm 1902. Via geh.jpg

 

C’est un temps que j’aime, un temps étrange, chaud sans être lourd, orageux pourtant. Le ciel gris et le soleil perce, irradie comme un métal pur, et le vent qui se faufile semble sur le point de révéler un secret…

cg in Le Livre des sensations 

 

29/12/2015

Cornelia Konrads

Cornelia Konrads72_n.jpg

 Toutes les quêtes ont-elles des passages obligés ?

N’y aurait-il que des chemins déjà tous tracés ?

 

cg in Un vanity de vanités (Asphodèle 2013)

 

 

 

 

 

28/12/2015

Chiara Bautista - Mixed Feelings

Chiara Bautista_nMixed-Feelings_web.jpg

 

Solitude
le cœur dans son terrier
un lapereau tremblant

 

Se mettre à l’abri
en hauteur
ne pas se prendre
le plein fouet
le versant nu de nos extrêmes
fragilités

 

in Salines, 2007

 

 

 

 

 

24/12/2015

Rolf Tietgens - The candle - 1946

Rolf Tietgens The candle 1946.jpg

 

Dans le noir encrier

Où l’espoir va puiser,

Le cœur d’une bougie

Vacille dans la nuit.

 

cg in Pandémonium I (Clapàs 2001)

 

 

 

 

 

22/12/2015

Endré Penovac

Endré Penovacf7f25.jpg

 

Pâtresse de poules, je m’étale ventre contre terre et contemple mes bêtes, amoureusement. Me plaisent leurs gloussements, les feuilles et la mousse qui volent sous l’enthousiasme de leurs pattes, et ce parfum d’humus frais qui soudain s’élève.

 

 cg in Calepin paisible d'une pâtresse de poule (Ed. Nouveaux Délits 2012)

 

 

 

 

17/12/2015

Louis Jover

Louis Jover_n.jpg

 

Il est des amours d’un instant

Des amours impossibles

Des amours comme des ombres

Au centre d’un rêve éveillé

 

cg in Douze volcans sur la lune

 

 

15/12/2015

Christian Georg Theodor Ruete - 1854

RUETE, Christian Georg Theodor_1854_redeye.jpg

 

Voir au-delà du voir, sentir… La moindre cellule est à la fois peau œil bouche oreille.

 

cg in Le livre des sensations

 

 

 

11/12/2015

Thomas P. Peschak - Lost world of Aldabra

thomas p peschak lost world of aldabra.jpg

 

SIMPLE COMME AU REVOIR

   

Il a rêvé de tortues stellaires

 Et s’éveille convaincu

 De détenir la vérité

 L’univers a des crocs de dinosaure

 Dans une bulle close par un cadenas

 Dieu est un feu follet.

 

 cg 2002

 

 

 

 

 

 

05/12/2015

Izabella Ortiz - Griffures d'ailes

Izabella Ortiz  griffures d'ailes 2_n.jpg

 

Effusion de nuit sur nos lèvres griffées

chante-moi la liturgie des buveurs de brume

Avec lenteur, tanne-moi

Sois mon gardien au jusant de la transe

 

cg in Des volcans sur la lune

 

 

 

30/11/2015

Ann George

Ann George 0.jpg

 

Toute petite, j’ai appris que seuls les disparus sont aimés, aimés à leur juste démesure.

Le trop vif dérange.

 

J’ai voulu disparaître pour être enfin née.

Disparaître pour que dans le seul souvenir, l’amour puisse grandir.

 

cg in Celle qui manque (Asphodèle 2011)

 

 

 

 

 

29/11/2015

Liza Wolters

Liza Wolters.jpg

 

PLUS ENVIE

 

Avant j’écrivais comme on dégueule, ça jaillissait, débordait, vomissait de partout, maintenant je retiens, je ravale, je n’en veux plus, écrire en moi c’est crier, trop de noir, trop de poisse, trop de poids, trop de larmes, des strates de mélasses et de poissons suffoquant. Avant j’écrivais, non, ça m’écrivait, me traversait, me transperçait, je n’avais pas de digues, je n’en voulais pas, aujourd’hui non plus je n’en veux pas, mais je ne veux plus écrire. Le noir me fatigue, le malheur aussi, la névrose, la déprime, la rage, les armes dont je ne voulais pas, que j’ai retournées contre moi-même, à me forer jusqu’à l’os, à traquer sans répit le pourquoi. C’est vrai ça, pourquoi ?

Aujourd’hui je n’écris plus, la source est retournée dans les limbes, et moi je cherche le neuf. Une place que je n’aurais pas eu à voler, une place pour laquelle je n’aurai pas à me raboter ou au contraire à me rajouter des parures, des enflures. Écrire m’ennuie, j’ai déjà tout dit et ça ne change rien. Plus envie de dire, envie de rire, de vivre. D’accomplir des gestes qui servent à quelque chose. C’est idiot. C’est dire à quel point je ne me sens toujours pas légitime.

 

cg in (c)Ourse bipolaire

 

 

 

 

 

 

28/11/2015

Ann George - Burning of the fields

Ann George burning of the fields.jpg

 

Ce soir, faire un feu, brûler, brûler le vieux, l’ancien, le foutu, le passé.

 

cg in A la loupe