Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2015

Béatrice Libert

 

Une fenêtre s’ouvre

sur un cri qu’on épluche

 

in Avec

 

 

15:12 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Thomas Grison

 

Car en sa mer boutonnée jusqu’à plus soif, en son pétoncle de foi, l’homme se vitraille d’embruns videra de leur poivre ses barriques d’hosties, comme on nettoie le barillet d’un paté avec l’anisette des seins, ce fœtus indélicat qu’aimantaient en leur bouche vos moquettes persillées. Des midis mitraillés qu’alignent vos vins chauds, ne restera alors que le sang des troupeaux facilement égorgés, avec ce festin dont l’ombilic sera le messager, une porte dérobée que poussera l’oursin de vos lune saux piquants estompées, au visage de glace, comme une nuit d’étoiles filantes savamment prostituées

 

 

 

in Onguents

 

 

 

15:00 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

El-Mehdi Chaïbeddera

 

  

 

Il faut dire au roi des nausées 

Pour tous les naufrageurs du monde  

Qu’il faut avoir le pied marin 

Pour tenir droit dans ce pays 

Et négocier son oxygène 

Au violent étouffeur de rêves

 

  

 

 in Cœur gaulé

 

 

 

 

 

14:59 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Francesca Y. Caroutch

 

Nous sommes tous contenus

 

les uns dans les autres

 

 

 

in Naissance quotidienne

 

 

 

12:35 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

20/08/2015

Carl G. Jung

 

L’inconscient des gens qui vivent artificiellement me perçoit comme un danger. Tout en moi les irrite : ma façon de parler, ma façon de rire; ils sentent la Nature.

 

 

11:40 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

19/08/2015

El-Mehdi Chaïbeddera

 

Il est exactement minuit

D’après cette explosion de musc

Tout est calme d’un coup

Quelqu’un que je ne vois jamais

Glisse une rose dans ma main

Subrepticement

 

Il y a du sang

Partout

Pour l’éternité

 

 

in Cœur gaulé

 

 

 

11:10 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean Christophe Belleveaux

 

Colère noire daltonnienne,  

Ma mie, mon sang, mon foutu clone,  

Je vois rouge et bois blanc, 

J’éjacule tristement. 

 

in Piment

 

 

11:09 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2015

Silvaine Arabo

 

 

 Le poète devient alors le grand sorcier, celui qui isole le mot pour le mieux psalmodier, le rendre à l’En-Soi de sa vibration première, à l’impact de ses connotations, loin des interprétations faciles de la phrases élaborée.

 

in Poésie et Transcendance

 

 

 

14:22 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Francesca Y. Caroutch

 

Ô miracle

Dans d’obscurs faubourgs mythologiques

le scribe de l’aurore 

atteint la poésie pure

 

  in Naissance quotidienne

 

 

 

14:14 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Pierre Colin

 

 

 Nos mains s’agitent, cages intimes, où sont les anges fous, nos sibylles vaincues. Voyage dans la blancheur du corps, voix délicieuses, premières perce-neiges au-delà du pubis. Premières étoiles sur la peau. Les sexes fusent. Fatigues des maquis de bouches, des jardins sous l’aisselle. Fatigue des parfums en déroute. La perle du matin sur son dernier rivage.

 

in Je ne suis jamais sorti de Babylone

 

 

 

14:08 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Francesca Y. Caroutch

 

- Lorsque tu mourras

 

Qui te tiendra compagnie ?

 

- L’éveil 

 

 

 

in Naissance quotidienne

 

 

 

01:13 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2015

Daniel Collin

 

 

Le drame prend patience dans l’échafaudage des coups

Puis frappe d’échec

 En fulgurance.

 

 

 

22:33 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Dominique Caetano

 

 

Ça me fait penser à toutes ces lumières qui sont allumées derrière les rideaux, elles ne sont pas là pour dire – venez, entrez, vous êtes les bienvenus, elles sont là pour dire – ne vous approchez pas, il y a quelqu’un ici. Les plus malins ont un écriteau «  attention chien méchant ». Si leur chien est vraiment méchant, à leur place j’aurai peur. Un jour on m’a dit que le plaisir était du miel, qu’on lèche sur une lame de rasoir, je n’aime pas le miel, je peux mettre autre chose ?

 

 

 

22:18 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Francesca Y. Caroutch

 

Ta prière d’amour en creux

 racle les dernières miettes du silence

 réveillant la grande vibration primordiale

 

 in Naissance quotidienne

 

 

 

20:19 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Jean-Paul Bourre

 

Ne te détourne pas de l'obstacle, n'essaie pas de fuir les difficultés. Lorsqu'il rencontre un rocher sur sa route, le fleuve ne remonte jamais en arrière. Il le contourne en glissant, joue avec lui comme le guérisseur qui murmure et enchante la blessure, ou bien il bondit dans une gerbe de lumière. Apprends à danser avec l'obstacle, si tu veux progresser. 

in Préceptes de vie issus de la sagesse amérindienne

 

 

 

19:45 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)