Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2014

Yann Orveillon

 

Entre les seins,

 Au bas d’un ventre de sable fin,

 Elle voit le buisson du sexe.

 On la sait qui sourit,

 Elle est jardin d’Eden

 Et ignore la faute.

  

in Torse nu

 

 

Eve Lerner

 

Comme elle

 L’île a des douceurs,

 L’île a des touffeurs

 De phéromones en mélange,

 D’endorphines à la peau fine.

 

in Île où Aile ?

 

 

Yann Orveillon

 

Noir

Le droit regard

Qui paraphe

Et souligne

Le pacte secret

 

in La pierre

 

 

03/11/2014

André Laude

Quand tu seras devenue très belle

 A force de souffrir

 Quand tu seras devenue très belle

 Je m’approcherai sur la pointe des ailes

  

Je toucherai tes paupières

 Ton torse tes seins

 Et surtout tes jambes

 Je toucherai aussi tes blessures

  

Je tendrai l’oreille vers ton cœur

 Comme si la nouvelle saison

 Devait surgir du sud de ton être brûlé

 J’écouterai car dès aujourd’hui je crois aux oiseaux de ton sang

 

 In Riverains de la douleur

 

 

 

 

Yann Orveillon

 

  La femme se souvient

 qu’elle est poussière d’étoiles,

 transgresseuse d’interdits,

 veilleuse de nuit

 guetteuse d’évènements cosmiques,

 accoucheuse d’aurore.

 

 In Corps-architecte III

 

Jean-Marc La Frenière

 

J’en ai assez qu’on trace des graffitis avec des corps vivants sur les champs de bataille, qu’on nous couse les lèvres avec du fil barbelé, qu’on nous casse les couilles sous les électrochocs et les agios bancaires, qu’on blanchisse les crimes sous la raison d’État. Je préfère la beauté avec son sexe mal caché, ses cheveux en désordre, ses fesses rondes comme la lune, ses grandes jambes d’azur chevauchant l’infini.

in Parce que

 

 

31/10/2014

Natsume Sôseki

 

Les hommes meurent
Les hommes vivent
Passent les oies sauvages

 

 

29/10/2014

Marie-Paule Blein

 

j’écris pour me taire s’il vous plait taisez vous

 stop, écoutez, plus de paroles, plus de textes,

 des yeux, des mains, un corps,

un arbre, s’il vous plait,

le son de la feuille qui tombe

  

 in Tissages mouvants

 

 

 

 

Denise Missa

 

J’habite des ciels

 Pendus aux poutrelles

 Des ciels vaincus

 Que les pylônes sentinelles

 Gardent à vue

  

in Angoisse

 

 

28/10/2014

Porfirio Mamani Macedo

  

 J’avance dans cette poussière humide

 Pour t’étreindre une fois de plus

 Et ne pas sentir cette solitude aiguë

 Cette rumeur des foules qui nous perdent.

 

 in Poème à une étrangère

 

 

Jean-Paul Kermarrec

 

Être le miroir de l’obsidienne

 Un souffle échappé de la mémoire des volcans

 

 

 

 

 

27/10/2014

Marie-Paule Blein

 

le ciel me parle la langue que je peux entendre

 pourquoi ne puis-je plus supporter le fouillis de paroles ?

 taisez-vous ! je vous en supplie

  

 in Tissages mouvants

 

 

Aglaé Vadet

 

 

Je sculpte au couteau des pamplemousses

 Toujours j’émiette

 Souvent j’époutraille

 Je plante des banderilles aux fourmis

 Ramasse les éléphants fatigués à la petite cuillère.

 

 in Gribouillissime

 

 

 

 

 

26/10/2014

Patrick Devaux

 

dans le flux

 des mondes

  

on lit

 l’heure sourde

 sur les lèvres

 d’une foule

  

que

 pourtant

  

personne

 n’habite 

 

 in Aire de départ

 

 

Jean-Marc La Frenière

 

Je  m’éveille la nuit pour courir sur les routes

et lancer des cailloux dans le ruisseau du rêve,

celui qui ne gèle pas l’hiver pour accueillir les oiseaux.

 

 in Parce que