Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2015

Anne Archet

 

Je m’assied et j’écris. Je me couche et j’écris. Tout me sert d’écritoire : une table, un divan, un lit, les marches d’un escalier, les murs de plexiglas d’un abribus, le dos moite de mon amante. Parfois, j’écris même en marchant. Le monde reste ainsi hors de ma vue et je me sens hors de sa portée, inatteignable.

 

 

Marcel Migozzi

  

 On entre aussitôt dans une herbe seule sous le ciel.

On aimerait voir une vache (y est-elle encore sans son souvenir ? et l’écrire va-t-il compenser consoler ?)

 

  in Et si nous revenions sans vieillir ?

 

 

Mark Twain

 

Le jeu, c’est tout ce qu’on fait sans y être obligé. 

 

 

 

 

Emile Zola

 

Il n'y a qu'une sagesse, n'être que ce qu'on est,

mais être solidement. 

 

 

01/07/2015

Krishnamurti

 

Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté

à une société profondément malade.

 

 

Anne Jullien-Pérouas

 

 

Le boa et le cheval mort sont une même nuit

 Et le matin le soleil ouvre le ventre du serpent

 Couteau de lumière

 

  

 

Anne Archet

 

Tout ce qui vous distingue vous isole.

 

 

30/06/2015

Nietzsche

 

Fuis dans la solitude, mon ami ! Je te vois assourdi par le bruit des grands hommes et déchiré par les aiguillons des petits. Dignes, forêt et rocher savent se taire en ta compagnie. Sois de nouveau semblable à l'arbre que tu aimes, celui aux larges branches : silencieux, aux écoutes, suspendu au-dessus de la mer

 in Ainsi parlait Zarathoustra

 

 

Rûmi

 

 

La blessure est à l’endroit où la lumière entre en vous.

 

 

Anne Archet

 

Vivre à moitié, c’est quand on est seul;

vivre pleinement c’est quand on l’a compris.

 

 

29/06/2015

Anne Jullien-Pérouas

 

 Oh ! forêts je reviens 

 Vagabonde

L’échine courbée

 Le hurlement de cendres

 Je reviens en vous me rouler dans la boue

 Les étoiles

 Les larmes

 Je reviens en vous

 Rejoindre en moi toutes les femmes

 Sauvages qui ne se lavent qu’aux ruisseaux

 Dansent leurs corps velus

 A l’ombre des châteaux.

 

 

 

 

Anne Archet

 

Si Proust avait été blogueur, jamais n’aurait-il écrit À la Recherche du temps perdu, car il aurait parfaitement su à quel endroit il avait perdu tout ce temps.

 

 

28/06/2015

Paul Eluard

 

 

Le soir. La mer n’a plus de lumières et,

comme aux temps anciens, tu voudrais dormir dans la mer.


 in Capitale de la douleur

 

 

 

27/06/2015

Anne Jullien-Perrouas

 

 

J’ai le goût de la nuit, du rêve et du sommeil.

 J’entre dans la nuit comme dans la gueule ouverte d’un boa

 Et là je me dépose, je fuis, je rêve, vêtue de ma peau et de la peau du boa

 Personne ne s’aventure autour d’un boa qui digère

 

In La nuit du boa 

 

 

 

Anne Jullien-Perrouas

 

Je suis femme

 Vagabonde

 Aux cheveux de crin

 J’erre par les rues

 Murmurant l’écharde de ton nom