Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2015

Guy Levis Mano

 

 

Les murs m’ont inoculé l’obsession du dehors

 

 

 

 

30/03/2015

Patrick Joquel

Là au lendemain de l’orage et parmi ces verts si neufs je vais. Je marche. En silence. Un silence aussi léger que funambule. Tout propre. Au-dessus du plateau, le vent joue à gonfler ses ballons blancs. Le chemin file comme une montgolfière.

 

 

Marcel Baril

 

Une de ces tisanes des soirs d’automne qui vivent auprès des feux de broussailles, quand les jeunes gens précipitent dans les braises des limaces rouges ou des fillettes blondes…

 

in Les crieurs du désert

 

 

 

 

29/03/2015

Jean Gédéon

 

On oubliait surtout

 Que le rêve est patience

 Et noyaute le temps.

  

 in Crispations

 

 

 

 

 

 

Louis Savary

 

on peut rire

 de n’importe qui

 de préférence

 avec quelqu’un d’autre

 

 in Voici venu le temps des larmes

 

 

 

Fabrice Marzuolo

 

 

Les pingouins

  

Je les vois avec leur costume

 Avec le badge de l’entreprise à la ceinture

 On les croirait giclés des feuilletons télé

 Aussi ridicules

 Aussi navrants

 Mais dans la vie

 Pas une télécommande pour arrêter

 Le mauvais film

 

 

 

 

Nathalie Nabert

 

Les bêtes lassées

 Du ululement des jours,

 reposant dans leurs cryptes végétales

 comme des offrandes oubliées

 

 In Eclats

 

 

Zohra el-Manssouri

 

Des papillons suintent

 Des scissures de ton corps

 Libres/ils coulent/tel un friselis d’eau

 Ainsi je serai vidée de mon rêve

 

  in Psalmodies

 

 

 

Cédric Le Penven

Tu sais que je m’enfonce. Quand j’ai besoin de créer des murs autour du silence. De lui construire une gangue. Un piètre édifice. Tu sais que je m’enferme pour chercher, que je parle avec un double. Que je frôle des canines aiguisées.

 

 in L’immobile serti de griffes

 

 

 

28/03/2015

Jean Gédéon

 

L’ultime vérité se lit dans l’œil des mourants.

 Eclair de silence fracassant la cloison.

  

 in Sur les ruines, la pitié

 

 

Zohra el-Manssouri

Et les voici qu’ils partent en moi

 Emportant leurs ombres

 Et les murs

 Je chérirai, ainsi, ma coulée

 Dans ton noir antique.

 J’imagine mes racines

 une antichambre pour des tombeaux éteints

 et dans les mains s’est brisé une lune

 

 in Psalmodies

 

 

Fred Johnston

Aidez-moi…

 Les navires de guerre arrivent –

 Mes amis

 Brandissent leurs drapeaux, leurs banderoles -

 Et sur les balcons

 les tireurs d’élites polissent leurs armes –

 Je ne comprends pas

 Les règles du jeu ;

 Je crache des gouttes de sable

  

In Message dans une bouteille

 

 

 

23/03/2015

Keltoum Staali

 

Il a perdu sa voix dans la psalmodie des vents

 Le désert parle une langue ajourée

 C’est une terre d’oubli

 Où l’horizon limpide ne ferme pas l’œil

 

 

in Tasliman

 

 

 

 

Mahmoud Darwich

 

Celui qui m'a changé en exilé

m'a changé en bombe... 

 

 

Alexandre Vallasidis

 

Je mets dans sa bouche des mots dissolus, des gestes inconsolés, le genou contre la tempe, la robe défaite, les longues phrases, la sauvagerie.