Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2021

Charles Soffray

 

C'est hélas une évidence que plus le singe se rapproche de l'homme,

plus il devient triste.


 

 

 

10:57 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Tim Flach - Western Lowland gorilla's chest

Tim Flach_western-lowland-gorilla-chestjpg.jpg

 

 

 

Marc Tison

 

Je ne descends plus des grands singes
La lignée est éteinte
Exterminée dans les salons climatisés des banques d’investissement
Je n’enfante plus des gens sauvages
Mon sperme est défolié, il est minable et minuscule

 

in Des nuits au mixer

 

 

10:51 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Donald Boyd

Donal Boyd 97.jpg

 

 

17/06/2021

Musique du Peuple Are'are - Ile de Salomon

 

 

 

16:12 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

15/06/2021

Donal Boyd - Old man of the forest

196049685_1971690422979762_3658500017463329103_n.jpg

 

 

 

Mike Lessel

Mike Lessel.jpg

 

Être un être de conscience demande le silence.

 

in Chroniques du hamac, à tire d'ailes 2008

 

 

 

Auteur inconnu

czkYfW2d2lSTueRez67vv_6HgdY@585x767.png

 

 

Joseph Folliet

185135878_327402438741624_8122180820885521755_n.jpg

 

 

 

 

 

11:32 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)

Karel Cudlín

Karel Cudlín.jpeg

 

 

14/06/2021

Ando Drom - Phari mamo

 

 

 

 

19:58 Publié dans MUSIC BOX | Lien permanent | Commentaires (0)

Oksana Vetova

Oksana Vetova_n.jpg

 

 
Poésie, langue noire et chatoyante de la gitanerie. Fragilité, espièglerie, obsession de la mort… Qu’en est-il du dosage andalou dans mon sang ? « Tu es seul et seul tu vivras », le bel héritage. Si vrai pourtant. Tener ángel ou tener duende ? La grâce céleste ou le noir pouvoir, caché au fond des entrailles ? Celui qui brûle les sangs, comme l’écrivait Lorca. L’ange descend sur nous, le duende remonte à la gorge, en connivence avec la mort intruse.
*
 
in "à la loupe", à tire d'ailes 2020
 
 
 
 

Marie-José Eychenne a lu "À la loupe"

MJ Eychenne.jpg" il est un temps pour vivre et un temps pour témoigner de vivre «. Cette phrase de Camus m'a interpellée très tôt.
Cathy Garcia Canalès, elle, écrit en vivant, vit en écrivant. Elle vit et radiographie sa vie. Si quelques-uns ont la réflexion collée à leurs actes, quotidiens ou non, peu arrivent à l’écrire quasiment en même temps et à en faire une œuvre. Elle oui. " À la loupe" c'est la vie sentie, vécue, observée et restituée de manière universelle et originale à la fois. Avec élégance. Tout en donnant un sentiment de remarquable simplicité et par là même, bien sûr, d’authenticité. On s'attache à la mère. On communie avec la femme. On a envie de partager une vie que l'on devine très saine, proche de la nature. On a comme un sentiment esthétique comblé. Pourtant, on comprend que rien n’est facile..." À la loupe " est un petit bijou fignolé par une passionnée de la littérature animée d’une immense exigence et d’une profonde sincérité
.

 

À la loupe, à tire d'ailes, 2020

http://cathygarcia.hautetfort.com/commander-un-livre/

 

 

 

Katia Chausheva - Margarete

Katia Chausheva -- Margarete._o.jpg

 

 

 

Colette

Colette_n.jpg

 

 

18:21 Publié dans CITATIONS | Lien permanent | Commentaires (0)